Share

 

toi et ton sexe

Le week end du 1er novembre est le moment idéal pour jeter un regard en arrière et revenir que ce qui n’a pas connu de conclusion. Aujourdhui j’aimerais revenir, si vous me le permettez, sur un post qui traitait de façon relativement caustique de la taille du pénis. Souvenez vous j’écrivais alors que selon l’Académie nationale de chirurgie, la taille moyenne du pénis, au repos, était de neuf centimètres. En érection, il en mesurerait entre treize et quatorze (toujours en moyenne) ce qui signifie que pour chaque pénis en érection de 20cm il y en a en moyenne un de …. 7 cm ….

Afin de trouver un visuel adapté à un site ouvert à tout type de public j’avais choisi une photo classant les pays en fonction du pénis moyen que l’on peut y trouver et où la France semble être relativement bien classée ce qui a eu pour effet de réjouir certains d’entre vous … Je dois ici rendre grâce à Anne qui, très au fait de ces choses là, m’a immédiatement signalé sur facebook, que ce classement serait un « fake » ce qui est totalement possible même si, après une rapide recherche informative sur google on retrouve approximativement les mêmes moyennes sur la plupart des sites …. J’ai ainsi même découvert que le record du monde homologué du plus « long pénis » est détenu par Jonah Falcon . Il se fit connaitre en 1999 lors du documentaire HBO « Private Dicks: Men Exposed » et en 2006 il apparaît dans un documentaire de UK Channel 4, « The World’s Biggest Penis ». Selon le magazine Rolling Stone, cet américain originaire de New York possèderait un pénis de9,5 inches (24,13 cm) au repos et 13,5 inches (34,29 cm) en érection…

A quoi ça sert un grand pénis ?

Question importante s’il en est car finalement un adolescent doté tel elephant man est il vraiment plus à l’aise dans les vestiaires de son lycée sachant que finalement quand on est jeune on cherche avant tout à être « comme les autres » ni plus petit, ni plus grand …. Par contre, à choisir, on préférera définitivement être plus grand… ou pas. Ainsi sur Twitter un certains Pierre m’indique « mouais le vagin du femme fessant une dizaine de cm et un peu extensible , l’intérêt est limité pour un hetero… » bon je ne suis pas un spécialiste de l’orthographe mais là même moi ça m’a sauté aux yeux mais comme une citation se doit d’être exacte j’ai décidé de laisser comme tel … si je ne suis pas là pour jouer au professeur de français, rien ne m’empêchera de jouer au professeur de sexe et même, soyons fous, de faire revivre pour quelques lignes la bonne vieille émission phare des années 90 je suis le Doc et vous chers lecteurs répartissez vous les rôles d’auditeurs moqueurs ou attentifs et de DiFool !

Cher Pierre, comment te dire, les relations sexuelles, même hétérosexuelles, ne doivent en aucun cas se limiter à la pénétration ; Le sexe est un ensemble d’activités et de jeux où ta partenaire attendra un peu plus qu’un simple jeu de rentre moi ta petite épée là ou tu pourras … Je n’irai pas plus loin sur ce thème glissant puisque je compte, dans mon lectorat fidèle, des âmes sensibles et des membres éminents de ma famille, mais sincèrement vas sur Internet et tape dans google : sexe, caresses, baisers, fellation, jeux, positions, Kamasutra, fantasmes … cela devrait t’ouvrir de nouveaux horizons, à toi et surtout à tes partenaires …

Quant au vagin et à ses dix centimètres … là encore je vais me permettre d’éclairer ta lanterne… l’organe principal du plaisir chez une femme n’est pas le vagin mais le clitoris. Pour stimuler le clitoris, un homme se sert de ses mains, de son sexe, ou de sa bouche. Le vagin quant à lui peut également être zone de plaisir mais c’est un muscle qui avec le plaisir de la femme est extensible ce qui permet à tous les pénis de les pénétrer ….

Est-ce important d’avoir un grand pénis ?

Bon ne nous voilons pas la face, un homme se facilite la vie sociale puis sexuelle quand il a un pénis dans la moyenne ou au dessus de cette dernière. Des vestiaires aux alcôves, sa vie sera plus simple et comme les femmes parlent entre elles, chacun préférera faire parler de lui pour un surplus que pour un manque …. C’est avec les égyptiens et les grecs que ce membre va devenir prédominant. Chez les égyptiens, on attribuera au dieu Osiris le symbole d’un énorme pénis. Chez les grecs, le phallus est l’objet d’un véritable culte : il est présent partout : peintures, sculptures, poteries, … sont couverts d’érections. Ces représentations sont toujours entourées de mains tendues, de bouches béantes, de corps à pénétrer dans toutes les positions imaginables.  Pour autant, sachez-le, pour les Grecs de l’Antiquité, un homme viril devait être doté d’un petit sexe. Ainsi, pour Aristote, un pénis trop long était signe de stérilité. Aujourd’hui encore, dans certaines tribus amérindiennes, le statut social est dicté par la taille du sexe masculin, seuls les hommes ayant un petit pénis sont amenés à occuper les places les plus hautes de la structure sociale.

On a beau donc répéter que le phallus ne fait pas l’homme, certains semblent développer des complexes sans aucune mesure … prenons par exemple le cas de celui qui a commenté le post initial et qui se donne pour nom « baobab » et qui semble développer une agressivité sans borne sur le sujet du pénis… Cher lecteur ne t’inquiète pas tu dois surement avoir un sexe d’une taille respectable et il n’y a aucune raison à aller chercher dans ton imagination des sources de réconfort…

 

2 Comments for this entry

  • Anne dit :

    Cher IGTBB,

    Je ne peux pas te laisser dire que j'ai parlé d'un "fake", je n'utilise pas ce genre de gros mot. J'ai juste dit que c'était une manière de faire de la publicité pour faire du tourisme dans ces pays. Peut être que cette publicité n'est pas mensongère, je ne suis pas allée vérifier, mais en général tous les sondages sont faits pour nous faire consommer quelque chose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *