Mes lecteurs préférés vont encore sourire en voyant apparaitre le titre de ce nouveau post. Ils vont se dire que je travaille mon nombre de visiteurs uniques en début de semaine et ils n’auront pas tort. Pour autant, je l’ai déjà dis, la taille ça compte pas pour du beurre et la preuve avec cette nouvelle série d’articles parus sur Rue 89 et qui veulent tordre le coup à des légendes urbaines sur la taille du sexe.

En fait une phrase de Ronald Virag a attiré mon attention « Ce n’est pas la couleur de la peau qui fait la taille du sexe. » Si j’osais j’écrirais que, pour le coup, c’est le serpent que se mord la queue : désormais pour parler de « race », notion interdite par la législation française et vouée aux gémonies de la science d’extrême droite, nos chercheurs ne savent plus à quel saint se vouer pour expliquer ou contredire certaines notions ubuesques.

Le sujet du pénis et plus particulièrement de sa taille n’est donc pas un détail. Preuve en est qu’un site aussi sérieux que Itsgoodtobeback.com y revient à nouveau … vous aimez la logique ? Et bien c’est la même que celle développée par Ronald Virag : les races n’existent pas (soit) ; rien ne permet de lier la couleur de la peau à la taille du pénis (certes) en conséquence il est faux de penser que les noirs en ont, en moyenne, une plus grosse que les asiatiques…

Souvenez vous j’écrivais que selon l’Académie nationale de chirurgie, la taille moyenne du pénis, au repos, était de neuf centimètres. En érection, il en mesurerait entre treize et quatorze (toujours en moyenne) ce qui signifie que pour chaque pénis en érection de 20cm il y en a en moyenne un de …. 7 cm … Afin de trouver un visuel adapté à un site ouvert à tout type de public j’avais choisi une photo classant les pays en fonction du pénis moyen que l’on peut y trouver.

Voici une version améliorée de la dite carte :

Selon Renée Greusard, journaliste à Rue 69, il n’y aurait donc en fait pas de lien entre l’origine d’une personne et la taille de son sexe. Non mesdames et messieurs en fait les asiatiques n’en n’ont pas une plus petite que les africains et si vous avez eu beaucoup d’expériences de ce genre c’est selon les spécialistes le fruit du hasard … c’est bien normal d’ailleurs car n’oubliez pas : accorder des spécificités biologiques à des individus en fonction de leur origine est tout simplement illégal …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *