and the winner is …

Share

Ca y est le jury du prix “Press club, humour et politique” a publié sa dernière sélection de petites phrases politique concourant pour le prix 2010 !

Les nominés sont :

– Eva Joly : “Je connais bien Dominique Strauss-Kahn : je l’ai mis en examen.”
– Bernard Kouchner : “J’ai bien pensé à démissionner, mais je n’ai pas voulu déserter.”
– Lionnel Luca : “Il n’y a pas besoin d’être de droite ou de gauche pour dire des conneries.”
– Ségolène Royal : “C’est moi qui maîtrise la rareté de ma parole politique, pour dire des choses intelligentes quand j’ai besoin de les dire.”
– Dominique de Villepin : “Le Villepin nouveau sera gouleyant, fort en bouche et il aura de la cuisse.”

Lors de la deuxième sélection, en mars, le jury avait retenu :

– Luc Chatel, ministre de l’éducation nationale : “Une touche de rose, vert, rouge : c’est le retour de la gouache plurielle.”
– Georges Frêche : “Des gens intelligents, il y en a 5 à 6 % ; moi je fais campagne auprès des cons.”
– Claude Guéant : “Je veux bien qu’on fasse un remaniement, mais on manque de stock.”
– Frédéric Mitterrand, ministre de la culture : “Quand on m’appelle monsieur le ministre, j’ai toujours l’impression que Jack Lang va surgir derrière moi !”
– Laurent Wauquiez, secrétaire d’Etat chargé de l’emploi : “Il n’a pas fallu 35 heures à Martine Aubry pour virer sa cuti sur Georges Frêche.”

Pour sa première sélection, en décembre, le jury avait retenu :

– Patrick Balkany : “Je suis l’homme le plus honnête du monde.”
– Rachida Dati : “Je n’ai jamais cherché à attirer l’attention des médias.”
– Laurent Fabius : “Je ne suis pas une pom-pom girl de DSK.”
– Claude Goasguen : “Une chose est sûre, ce ne sont pas nos suppléants qui vont nous pousser à nous faire vacciner contre la grippe A.”

L’année dernière le prix avait été attribué à Bertrand Delanoë pour sa déclaration : “Le vrai changement au PS, ce serait de gagner.”

Le prix spécial du jury avait été décerné à Luc Chatel pour la phrase : “Le chef de l’Etat appelle parfois Brice Hortefeux pour ne rien lui dire. C’est la preuve de la qualité de leurs relations “.

Une mention spéciale avait été attribuée à François Goulard pour sa déclaration : “François Fillon a tellement de qualités qu’il mériterait d’être premier ministre.”

A titre personnel je vote pour Frédéric Mitterrand : “Quand on m’appelle monsieur le ministre, j’ai toujours l’impression que Jack Lang va surgir derrière moi !” avec une mention spéciale pour Georges Frêche : “Des gens intelligents, il y en a 5 à 6 % ; moi je fais campagne auprès des cons”

1 thought on “and the winner is …

  1. Personnellement et sans subjectivité aucune (obviously), je vote DDV ! Humour, simplicité, classe, actualité. What else ?
    Claude Guéant est pas mal non plus, d'un réalisme cynique pénétrant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *