Animal politicum (animal politicus)

Share


Le Figaro nous signale une exposition à ne rater sous aucun prétexte pour les amoureux de la politique. En effet, Nicolas Reitzaum, photographe portraitiste, et Hélène Petit, journaliste au Figaro.fr, exposent au Sénat des portraits inédits de personnalités politiques françaises, à l’occasion des Journées européennes du Patrimoine du week-end dernier. J’espère que l’exposition n’est pas terminée …

quelques exemples lâchement piqués au site figaro.fr

20100920PHOWWW00186

 

4 thoughts on “Animal politicum (animal politicus)

  1. Benoît Hamon, porte-parole du PS : « La chèvre car, comme l’a écrit Amadou Hampâté Bâ : « Si tu vois une chèvre devant la tanière du lion, aie crainte de la chèvre »
    Génial !!!!

  2. Je tiens à préciser que Margaux n'a que la moitié du mérite qu'on lui accorde. En effet, l'animal politicus aurait nettement gagné à être appelé animal politicum, étant du genre neutre en latin ! Voire zoon politikon, du Grec, et selon la conception avertie du Maître de la Philosophie.
    Sic transit gloria mundi…

    1. talentueux adepte des complexités latines sachez le Margaux et votre serviteur se sont limités à reprendre le titre du Figaro… corriger me ferait perdre des lecteurs mais pour vous plaire à quoi ne suis je pas prêt?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *