Le Delaware vote contre la masturbation (vous avez dit aguicheur?)

Share
Christine O’Donnell
Christine O’Donnell

Christine O’Donnell vous ne la connaissez pas …  cette quadra sans aucune expérience politique est la Sarah Palin du Delaware. Conservatrice parfois, réactionnaire le plus souvent, elle se présentait au nom du Tea Party aux primaires du petit Etat du Delaware pour être la candidate républicaine aux prochaines élections sénatoriales. Son cheval de bataille de jeunesse … la condamnation de la masturbation…

« On ne peut pas se masturber sans désir sexuel » avait expliqué la sage Christine dans les années 1990 sur MTV, expliquant que la bible assimile le désir sexuel à l’adultère… et donc condamne la masturbation. En 1998, dans un éloge de la chasteté, elle dénonçait aussi la pornographie : « Quand une personne mariée recourt à la pornographie, ou est infidèle, elle compromet non seulement sa pureté mais aussi la pureté de son conjoint ».

La masturbation
La masturbation

« Tout cela n’a rien à voir avec cette campagne ! » s’est elle défendue O’Donnell ces dernières semaines, visiblement pas très sûre que les électeurs du Delaware soient aussi chastes qu’elle. Sa priorité  sera plutôt de révoquer la réforme de l’assurance maladie que Barack Obama a fait adopter cette année, promet-elle. Et comme il est de bon ton durant cette campagne, elle accuse aussi son adversaire républicain de… collusion avec Obama : ses publicités dénoncent « l’agenda Obama-Castle ». (Mike Castle a eu le malheur de voter à la Chambre des représentants la loi cap and trade pour limiter les émissions de gaz à effet de serre… En vain puisque le Sénat s’est assis sur le projet).

En fait, elle n’aurait jamais dû battre Mike Castle, descendant direct de Benjamin Franklin, vétéran de guerre et deux fois gouverneur de l’Etat. Et pourtant, elle l’a proprement écrasé en gagnant la primaire avec 53% des suffrages.

Pour vous la faire courte c’est un peu comme si la droite organisait une primaire pour les élections législatives et que la fille de Bruno Gollnisch battait Jean-Louis Debré dans son fief…

Tout cela fait le bonheur d’Obama et du parti démocrate car selon tous les sondages et dans une logique démocratique évidente Christine O’Donnell n’a aucune chance de battre le candidat démocrate Chris Coons le 2 novembre prochain. Les Républicains pleurent sur leur rêve oublié de reprendre la majorité au Sénat et de pourrir ainsi la fin de mandat de Barack Obama.

mais attention à nos amis démocrates … les sondages annoncaient aussi à l’origine une victoire écrasante de M. Castle…

Je laisse le mot de la fin au très délicat Paul Begala, ancien conseiller de Clinton :  « Si elle n’aime pas la masturbation, elle va détester le Sénat à Washington ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *