Facebook fait une nouvelle victime … Peter Broadbent, évêque de Willesden

Share
Prince William d'AngleterreOn le dit et on le répète … Les réseaux sociaux sont des lieux publics et tout ce qui est dit sur Facebook ou Twitter peut se payer cash. Peter Broadbent, évêque de Willesden dans le nord de Londres, en fait l’amer expérience. En effet, à la suite de l’annonce du mariage du prince William et de Kate Middleton, prévu le 29 avril 2011 à Londres, le dit évêque  avait affirmé que cette union ne durerait que sept ans, avant de présenter ses excuses lundi pour ses propos “profondément blessants”.

Dans un communiqué, l’évêque de Londres, Richard Chartres, s’est déclaré “atterré” par les commentaires de Peter Broadbent. “J’ai eu l’occasion de discuter avec l’évêque Peter sur les commentaires qu’il a faits et j’ai enregistré ses excuses sans réserve”, a-t-il dit. “Cependant, je lui ai demandé de se retirer de ses fonctions jusqu’à nouvel ordre”, a-t-il ajouté. Mgr Chartres a précisé avoir fait part de sa “consternation, au nom de l’Eglise”, auprès du secrétariat du prince William.

L’évêque très hype de Willesden est donc suspendu jusqu’à nouvel ordre pour crime de lèse majesté numérique !

1 thought on “Facebook fait une nouvelle victime … Peter Broadbent, évêque de Willesden

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *