Olivier besancenot “sauvé” par son pire cauchemar : la vidéosurveillance

Share

La vie est parfois cocasse. peut être le  saviez vous mais lundi dernier, le porte parole du NPA s’était fait voler son téléphone portable en sortant du métro barbès. révolutionnaire jusqu’au bout des ongles, notre bon postier s’était alors rendu au commissariat le plus proche pour porter plainte.

Aujourd’hui, l’AFP nous apprend que le voleur du téléphone a été identifié et interpellé grâce aux caméras de vidéosurveillance du XVIII ème arrondissement … Ces mêmes caméras qui avaient été au cœur d’un vif débat lancé le 8 octobre 2009 par le comité local du NPA qui exigeait un débat et le gel de l’installation de 1.250 caméras de surveillance à Paris, interrogeant: “Pourquoi investirait-on à Paris 300 millions d?Euros dans un système réputé aussi peu efficace?”. Le communiqué de l’époque se terminait par les mots : “heureusement que les coupables sont attrapés par d’autres moyens” !

Rassurez vous … tout cela n’a pas empeché Besancenot de déclarer “Je n’ai pas changé d’avis contre la vidéosurveillance… Si la police est si sûre de son efficacité, je pense qu’elle va bientôt retrouver mon téléphone portable (vendu au marché noir par l’indélicat voleur) et les ordinateurs volés à des journalistes qui travaillaient sur le dossier de Mme Bettencourt” . Mauvais joueur le postier le plus célèbre de France ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *