nous y sommes

Share

Et voilà, nous y sommes. Dans une poignée d’heures le bonhomme rouge à la barbe blanche volera de cheminée en cheminée pour faire, l’espace d’une nuit, briller les yeux des uns et des autres, briller oui mais de bonheur.

Aucune fête n’a, à mes yeux, plus d’importance que Noël. Ce mélange de magie, de religiosité ; ce rassemblement des âmes, le bonheur des petits, les sourires des adultes ; rien ne compte davantage que ces petits instants d’éternité.

Dans ces moments, j’aime surprendre le chaland, qui découvre sous son sapin un petit rien signe de mon affection. J’aime voir les adultes redevenir des enfants et ne plus contrôler leurs sourires convenus…

J’aime Noël, j’aime y être entouré de celles et ceux qui de prêt ou de loin sont les socles de ma vie. Il en manquera un, de ces socles ; resté à Paris par devoir professionnel, mais mes pensées seront avec lui, plus que jamais…

Alors voilà je vais commencer mon voyage hasardeux vers le sud et profite de ce moment pour souhaiter un très joyeux noël à chacune et chacun d’entre vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *