Ces actrices qui auraient dû devenir des stars

Share

Gérer une carrière d’actrice a toujours été difficile. Si le pouvoir de choisir ses rôles est déjà un luxe, nul ne peut savoir à l’avance si un film sera bénéfique ou nuisible. Plusieurs comédiennes ont ainsi connu des débuts tonitruants, avant de perdre subitement de leur impact. Peu importe le nombre de films tournés, la visibilité d’une comédienne se mesure autrement.  Voici des actrices promises il y a encore quelques années à un destin de star, mais qui ont loupé un virage en chemin.

Claire Danes (1/5)

Claire Canes et Léonardo DiCaprio dans Roméo +Juliet

Incarnation de l’ado sage et propre sur elle, Claire Danes enchaîne les prestations remarquées au milieu des années 1990 : Les Quatre Filles du docteur March, Week-end en famille et surtout Roméo + Juliette, où son air poupin fait chavirer Leonardo DiCaprio. Dans la foulée, elle tourne avec Oliver Stone et Francis Ford Coppola. Mais l’actrice rate étrangement le passage aux années 2000, se contentant d’un second rôle dans Terminator 3 et de films inoffensifs comme Stage Beauty ou Stardust, le mystère de l’étoile.

Marie Gillain (2/5)

Marie Gillain

Avec Mon père, ce héros et L’Appât, l’actrice belge devient un grand espoir du cinéma français. Elle récolte trois nominations aux César dans ses jeunes années, mais ne remporte aucune victoire. Marie Gillain tourne avec Klapisch ou Tavernier, mais quand on lui confie la tête d’affiche de Tout le plaisir est pour moi, le film est un échec. Elle se contente alors de seconds rôles dans des projets consensuels.

Alicia Silverstone (3/5)

Alicia Silverstone

Vedette en 1994 de trois clips d’Aerosmith, Alicia Silverstone connaît un vif succès en 1995 avec la comédie girly Clueless. En 1997, elle interprète la Batgirl dans Batman et Robin. Mais la presse people se met à évoquer ses problèmes de poids. Visiblement affectée, la blonde californienne quitte alors le devant de l’affiche, se contentant de rôles à la télévision et d’apparitions dans des films comme Scooby-Doo 2. Une véritable explosion en vol.

Virginie Ledoyen (4/5)

Virginie Ledoyen dans La Plage

Habituée dès son adolescence à varier les registres, Virginie Ledoyen multiplie les films d’auteurs français avant de devenir l’égérie de L’Oréal et de tourner avec Leonardo DiCaprio dans La Plage. Peu intéressée par cette renommée internationale naissante, elle revient tourner en France. Mais ses prestations moyennes dans 8 femmes ou Bon voyage la font peu à peu rentrer dans le rang. Loin du cinéma d’auteur de ses origines, Virginie Ledoyen tient des seconds rôles dans des comédies de Francis Veber ou dans Tout ce qui brille.

Dina Meyer (5/5)

Dina Meyer

Amoureusement filmée par Paul Verhoeven dans Starship Troopers, elle crève l’écran en femme soldat à la fois sexy, forte et fragile. Les mâles rêvent alors de revoir Dina Meyer dans un rôle aussi marquant. Mais l’intéressée se limite malheureusement à d’obscurs projets comme La nuit des chauves-souris. Travaillant surtout pour la télévision, Dina Meyer a aussi tourné dans les premiers volets de Saw, sans en être la vedette.

retrouvez la suite de ce classement sur le site Fluctuat.net


1 thought on “Ces actrices qui auraient dû devenir des stars

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *