Une révolution se prépare à Londres … shocking!

Share

A cent jours du mariage du prince William et de Kate Middleton, la loi vieille de plus de quatre siècles qui fait passer tout héritier mâle devant une fille dans la succession au trône est jugée de plus en plus rétrograde en Grande-Bretagne. Le gouvernement envisage donc de la modifier, a rapporté mercredi 19 janvier le quotidien Daily Telegraph.

Selon la règle actuelle issue de l’Act of Settlement, si Kate Middleton donnait naissance à une fille en premier, cette dernière devrait céder sa place obligatoirement à un frère plus jeune. L’Act of Settlement, qui date de 1701, interdit également à un catholique de monter sur le trône.

Un député travailliste, Keith Vaz, a déposé un projet de loi pour modifier le texte devant le Parlement, qui devrait être débattu au mois de mai. Il fait valoir que la “domination masculine” a déjà été supprimée dans les règles de succession en Suède, aux Pays-Bas, en Norvège, en Belgique et au Danemark.

UNE RÈGLE “DISCRIMINATOIRE”

Un porte-parole du premier ministre a reconnu le caractère “discriminatoire” de la disposition mais a souligné l’extrême complexité de la question. “Amender la loi de succession est une question complexe et difficile qui requiert un examen prudent et réfléchi”, a indiqué le porte-parole. En effet, pour modifier la règle de succession, il faut aussi modifier la législation dans les quinze autres pays du Commonwealth dont la reine est le chef d’Etat.

Des discussions se poursuivent avec les pays concernés, a indiqué le porte-parole du premier ministre, sans plus de précisions. Selon le Daily Telegraph, David Cameron pourrait évoquer le sujet lors du prochain sommet du Commonwealth.

Et qu’en pense la reine ? En réponse à une lettre du député Keith Vaz, elle a rappelé que l’usage voulait qu’elle ne “s’exprime sur ce type de sujet que sur le conseil de ses ministres”, selon le parlementaire.

LEMONDE.FR avec AFP | 19.01.11 | 12h39

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *