Aux Etats-Unis, la chasse aux fumeurs se poursuit sans pitié …

Share

le fumeur

L’AFP nous apprend que le conseil municipal de New York a adopté hier l’interdiction de fumer dans ses parcs, sur ses plages et autres lieux de plein air après avoir interdit la cigarette dans l’ensemble des lieux publics clos (bureaux, gares, restaurants, boites, bars trains…)

L’interdiction s’étend aux 1.700 parcs et aux quelque 22 kilomètres de plages de la ville, ainsi qu’à des quartiers piétonniers comme Times Square ou aux promenades en planches de Brighton Beach à Brooklyn (sud-est) et entrera en vigueur en mai 2011.

Si l’on ne peut que se féliciter de toutes les mesures qui visent à lutter contre le tabagisme actif et passif, si l’on peut se réjouir de manger, boire, travailler et s’amuser dans des espaces désormais libérés de l’odeur du tabac ; cette nouvelle mesure me laisse un gout bien plus amer en bouche que ma dernière cigarette fumée il y a quelques minutes.

Pourquoi s’arrêter là ? Je m’interroge mes amis sur le fait d’autoriser le commerce d’un produit que l’on a plus le droit de consommer nulle part ! Au point où en sont les américains, ils devraient interdire la consommation de tabac dans les habitations … d’abord celles où vivent des non fumeurs, dans celles où travaillent des femmes de ménages, mesure évidente de protection de personnes en danger de mort !

Mon cri du cœur matinal : interdisez une bonne fois pour toute le commerce de tabac ou laissez les fumeurs fumer tranquillement !

2 thoughts on “Aux Etats-Unis, la chasse aux fumeurs se poursuit sans pitié …

  1. Cher auteur,

    Ne riez pas trop fort et savourez votre cigarette, la folie des jeunes Amériques ne tardant jamais à s'expatrier dans la vieille Europe…

    Je vous envoie tous mes signaux de fumée encore possibles et positifs,

    JLM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *