J’ai rencontré les Windsor

Share

Le Discours d’un Roi

Aujourd’hui je n’ai pas simplement rencontré un film oscarisé, des acteurs de talent et une mise en scène qui laisse pantois… J’ai rencontré les Windsor.

Le Discours d’un roi a été longuement analysé et applaudi tant par la critique que par les spectateurs ce qui, disons le, est relativement rare pour un film historique. Ce film est tiré de l’histoire vraie et méconnue du “père de l’actuelle Reine Elisabeth, qui va devenir, contraint et forcé, le Roi George VI (Colin Firth), suite à l’abdication de son frère Edouard VIII (Guy Pearce). D’apparence fragile, incapable de s’exprimer en public, considéré par certains comme inapte à la fonction, George VI tentera de surmonter son handicap grâce au soutien indéfectible de sa femme (Helena Bonham Carter) et d’affronter ses peurs avec l’aide d’un thérapeute du langage (Geoffrey Rush) aux méthodes peu conventionnelles. Il devra vaincre son bégaiement pour assumer pleinement son rôle, et faire de son empire le premier rempart contre l’Allemagne nazie.”

Au travers de ce film vous plongerez dans l’intimité des Windsor qui règne sur la Grande-Bretagne depuis le début du XXème siècle. Le nom Windsor vient remplacer Saxe-Cobourg-Gotha jugé trop germanique en 1917. En effet, la famille royale britannique est en fait allemande … En 1714 en vertu de l’Acte d’établissement de 1701 interdisant le trône aux catholiques, c’est un prince allemand, l’Electeur de Hanovre Georges-Louis qui avait succédé à la reine Anne qui était la dernière représentante protestante de la Maison Stuart. Son arrière-petit-fils, Guillaume IV, n’ayant pas eu de postérité survivante, c’est sa nièce Victoria qui lui succède en 1837. En revanche, la loi salique s’appliquant au Hanovre, c’est le frère du roi défunt Ernest-Auguste Ier de Hanovre qui monte sur le trône Hanovrien.

La reine Victoria va épouser, le prince Albert, fils du duc Ernest Ier de Saxe-Cobourg-Gotha, en février 1840. C’est ce dernier qui donne son nom à la famille royale qui abandonne la dénomination “Hanovre”. En 1917, face à une opinion publique de plus en plus germanophobe, le roi Georges V préféra changer le nom de sa dynastie et interdire le trône à tout membre de sa famille qui avait choisi le camp de l’Allemagne. Ainsi, alors que les Saxe-Cobourg-Gotha devenaient Windsor, les cousins Battenberg devinrent-ils Mountbatten quand le duc de Charles-Édouard de Saxe-Cobourg-Gotha resta Allemand.

Cependant, le décret qui sanctionnait le changement de nom de la dynastie royale ne faisait référence qu’aux descendants de la reine Victoria de lignée masculine et ne concernait pas nécessairement la descendance féminine. En avril 1952, deux mois après son accession, la reine Élisabeth II mit fin à la confusion quand elle déclara au cabinet sa « volonté et plaisir que moi et mes enfants seront appelés et connus comme la maison et la famille de Windsor, et que mes descendants qui épousent et leurs descendants, porteront le nom de Windsor. » La dynastie s’est enfin trouvée un nom. Les lignées cousines deviendront les “Mountbatten-Windsor”.

Revenons en au Discours d’un roi. Dans la plupart des sous feuilletons  en général diffusés par M6 les dimanches après-midis on peut découvrir l’histoire de l’abdication d’Edouard VIII.  On nous présente en général un charmant jeune homme fou d’amour pour une femme du peuple rejetée par des Windsor méprisants et méchants… (Vous aussi ca vous rappelle quelque chose?).

Le Discours d’un roi  remet en place la réalité historique traçant les traits d’un Edouard VIII un peu paumé et complètement incapable d’assumer ses charges. Il abandonne rapidement le combat et son trône au profit d’un homme simple qui restera dans l’histoire comme le “bon roi George”.

IGTBB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *