Les lib-dems britanniques sur la route du modem

Share

Les lib-dems essuient un camouflet lors d’une législative partielle

Les conservateurs et libéraux-démocrates, qui forment la coalition au pouvoir au Royaume-Uni, ont essuyé lors d’une législative partielle un nouveau camouflet, particulièrement cuisant pour les lib-dems, arrivés en sixième position selon les résultats publiés vendredi. Le candidat de l’opposition travailliste, Dan Jarvis, a remporté une large victoire avec 60,8 % des voix dans une circonscription qui est, il est vrai, traditionnellement acquise au Labour. Cette élection partielle avait été organisée à la suite de la démission d’un député travailliste emprisonné pour une affaire de fraude sur des notes de frais. Cet épisode n’a toutefois pas découragé les électeurs de voter pour la principale formation d’opposition.

Le candidat de la gauche distance largement les conservateurs du premier ministre, David Cameron (8,25 %), qui se sont fait également damer le pion par une petite formation eurosceptique, le Parti pour l’indépendance du Royaume-Uni (UKIP, 12,19 %). Les lib-dems, relégués à la sixième place avec 4,18 % des voix, ont reconnu avoir “pris une gifle”. Ils avaient terminé en deuxième position dans cette circonscription lors des élections générales de mai.

Le Monde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *