Le “mâle” est il en voie de disparition au XXIème siècle

Share
Le mâle
Le mâle

 Derrière le titre aguicheur de ce post se cache une réalité à peine palpable sans une observation attentive de l’évolution des comportements sociaux de nos chers compatriotes et plus particulièrement des hommes…

 L’homme est réputé comme ayant un développement intellectuel et émotionnel assurément plus lent que la femme voire, par moment ou pour certains spécimens, inabouti.

 Une observation attentive des rapports humains tend peu à peu à faire disparaitre cette inégalité, en tout cas pour l’aspect émotionnel. Chers amis de 20 ans, petits parisiens et plus largement petits français vous vous êtes adoucis par rapport à vos ainés et plus encore, vos ancêtres. Soyons clair cela n’a rien à voir avec votre “virilité” qui ne saurait être contestée… qui serais je d’ailleurs pour le faire? Il s’agit de vos goûts, de vos attentes et espérances.

 Loin de moi l’idée de critiquer votre sensiblerie et votre nouvel attachement aux principes de vie plutôt qu’à la jouissance permanente, la fidélité dans le couple plutôt que le sexe facile, une soirée avec les enfants plutôt que quelques bières fraiche au comptoir avec les « potes », le marché bio le dimanche matin plutôt que la grasse matinée, l’épilation à la cire parce que le poil c’est sale et que « chérie » trouve que ca pique …

 Ils ont 20 ans et leurs yeux se tournent vers le dernier modèle de Renault Scenic en pensant avec une petite larme au jour béni où ils pourront enfin avoir une petite famille dans un petit pavillon de banlieue et partir pour les congés payés à la campagne parce que la plage c’est trop beauf …

 Ils ont 20 ans et sur les sites de rencontre ils cherchent « seulement » une « fille sérieuse » avec qui « construire un avenir »… ils précisent qu’ils ont « de l’ambition » qu’ils « ne fument pas » parce que leur mode vie est sain, sage et tellement ….

 Ils ont 20 ans et ils sont tristes parce que les filles elles, elles boivent, elles fument, elles veulent faire carrière et les enfants, c’est pas pour tout de suite …. Les filles, elles veulent sortir, s’amuser, coucher pour le seul plaisir du sexe en espérant bien que le don Juan de pacotille filera au petit matin et ne va pas commencer à les coller avec des mots dégoulinants de sensiblerie … elles sortent en meute, elles sont bruyantes, vulgaires, elles sont jeunes et s’amusent…

Prenez le succès incroyable de Twilight… Tous ces jeunes qui se retrouvent dans ces deux personnages masculins, un vampire squelettique et un loup garou testostéroné qui ne rêvent que d’amour éternelle avec la jeune héroïne , pas un seul n’essaye de coucher avec noooooooooon mais vous êtes fous des bisous dans le cou (sans les dents) c’est tellement plus romantique et proche du public concerné … quand on vous dit qu’ils sont sérieux ces jeunes là !

 Il y a des posts qui ne servent à rien ; sauf peut être à signaler que quand on ne comprend plus, quand on est dépassé par une évolution sociale et qu’on trouve que finalement c’était mieux avant … finalement on a vieilli…

IGTBB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *