Le Sultan et le rond point

Share
Sa Majesté le Sultan Qaboos bin Said al Said

Toute personne qui a la chance de visiter le merveilleux Sultanat d’Oman ne peut rater les magnifiques rond points qui s’étendent le long des principales artères du pays. En Oman, le rond point est un art, parfois un peu kitsch, mais toujours impressionnant.

L’histoire que le Sultanat entretient avec la mode urbaine s’est enrichie ces derniers jours d’un nouveau rond point, plus modeste et bien éloigné des plaines désertiques de l’Arabie…

Sa majesté Qaboos bin Saïd al Said possède une vaste demeure le village de Fontaine-le-Port en Seine-et-Marne où il se rend en moyenne une fois tous les trois ans. Amoureux des chevaux il fait construire actuellement un haras à proximité mais voilà entre les deux propriétés il y a une route départementale et sa Majesté, on le comprend bien, n’envisage nullement de traverser la route à chaque fois qu’il veut se rendre auprès de ses chers animaux.

La solution était toute trouvée. Il convenait de construire un souterrain qui relierait directement sa résidence principale avec son haras. Pour obtenir l’autorisation de la municipalité un peu dubitative, il lui a offert un … rond-point… pour un montant de 500 000 €.

Ainsi toutes les parties sont contentes, sa Majesté peut circuler librement dans sa propriété réunie, la municipalité et le département obtiennent gratuitement un aménagement attendu de longue date qui permettra de fluidifier le trafic de cinq routes, dont deux départementales.

IGTBB

2 thoughts on “Le Sultan et le rond point

  1. Est-ce une forme de troc rond-point/ construction souterraine? C’est vrai que le rond-point coûte les yeux de la tête, mais est-ce que le fait de l’avoir peut nous conduire dans un développement assuré? Ou ce n’est qu’un besoin superflu?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *