L’effondrement des certitudes

Share

 

 

Dominique Strauss Kahn

J’aurais beau dire tout ce que je veux, je dois vous avouer que moi aussi je pensais l’affaire presque pliée. J’espérais comme beaucoup d’autres que DSK viendrait, qu’il serait le candidat socialiste et que dès lors nous allions arriver à remplacer Nicolas Sarkozy par un homme politique brillant, modéré, réformateur, en un mot (ou deux) social-démocrate.

Alors bien sur, Strauss Kahn pouvait perdre l’élection, bien sur il aurait pu faire une mauvaise campagne mais au moins l’aurait on laisser, pour une fois, tenter sa chance.

Maudit !  Voilà ce qu’est DSK. Ecarté du pouvoir en pleine ascension par des accusations portées par une juge, vengeresse masquée, aujourd’hui candidate à l’élection présidentielle. Blanchi, plus tard, tellement trop tard, son come back s’effondre aux pieds de la première femme candidate officielle des socialistes, Ségolène Royal dont l’aura ne suffira pas à compenser l’incompétence.

2007 est l’année charnière, l’année du rendez vous manqué entre DSK et les socialistes, prélude du rendez vous avorté entre ces mêmes socialistes et la France.

Alors oui l’espoir d’un énième retour, d’une victoire tant méritée, d’un gouvernement de centre gauche enfin à portée de main ont rempli nos cœurs de réformateurs de tant d’espoirs que la chute est brutale.

Une vulgaire histoire de fesses qui saborde nos aspirations à une France meilleure …

Je suis comme vous, je ne sais rien de ce qui s’est passé, ou non, dans cette chambre d’hôtel. Je suis comme vous, je trouve ca tellement gros, tellement « too much »…

Dans les semaines qui viennent la France va vivre au rythme de la saga DSK, de l’incroyable come-back ou de l’effondrement d’un mythe. Ce qui m’effraie le plus c’est que surement la politique française ne sera plus jamais la même. Nous ouvrons depuis 5 ans la voie à une politique spectacle, exhibitionniste ; une politique du paraitre où la démocratie a tant à perdre…

 

IGTBB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *