En vrac mais pas par hasard …. Un regard depuis Viry-Châtillon

Share

Ce week-end alors que je me baladais autour du « plus grand lac de l’Essonne » et que j’en profitais pour m’empiffrer de merguez et brochettes en agréable compagnie, l’actualité continuait à tomber telle la pluie une nuit de violent orage sur nos téléphones éteints…

Je m’en souciais guère et pourtant, voici ce qu’il aurait fallu retenir :

james-houston-move-3La pomme tueuse : Korben, mon chouchou des nouvelles technologies relate une info que nous avions entendue, effarés, le matin même sur Europe 1. Il s’agit d’un Chinois de 17 ans qui n’en pouvait plus de voir ses amis jouer avec leurs Iphone et Ipad alors que lui n’avait pas assez d’argent pour espérer un jour pouvoir se la péter avec les objets de luxe de la marque américaine. Le jeune homme n’était néanmoins pas dépourvu de toute imagination. Il a décidé de répondre à une annonce et de vendre … son rein contre 3 400 $ … Privé de rein, cloué au lit du fait d’une opération bâclée et illégale il a désormais tout son temps pour jouer avec ses nouveaux outils de communication estampillés Apple…

 Un triste anniversaire : on ne s’amuse pas ces dernier temps… après le crétin à la pomme il est temps de célébrer en douceur le 30ème anniversaire non pas du Sida mais de sa reconnaissance par le monde. Une forme grave de pneumonie, puis un cancer de la peau, telles ont été les premières manifestations cliniques de ce qui n’a pas tout de suite été appelé Syndrome d’immunodéficience acquise (Sida). Si les modes de transmissions ont été assez vite connus (voie sexuelle et sanguine mais aussi lait maternel), les médias ont trop vite parlé de la maladie des «quatre H» pour homosexuels, héroïnomanes, haïtiens, hémophiles, ou même de cancer gay, ce qui était aussi stupide qu’irresponsable. Il faut attendre 1984 pour que les professeurs Luc Montagnier, Françoise Barré-Sinoussi et Jean-Claude Chermann isolent le virus. Ces années voient aussi naître deux associations, Vaincre le sida, qui n’existe plus, ainsi que Aides. La solidarité est alors au cœur des luttes. Un test de dépistage arrive en 1985. Depuis cette époque, aucun des trois présidents de la République française en exercice n’a montré d’intérêt particulier pour cette épidémie. Plus grave encore, il faudra attendre 2011 pour que la France mette en place une politique de dépistage volontariste qui cible à la fois des groupes vulnérables, comme les gays, sans oublier la population générale. Sur son blog Matoo nous propose de retrouver une incroyable vidéo résumant quelques extraits de la télé américaine qui aujourd’hui défient l’imagination…

kate-middleton-et-son-epoux-le-prince-william-image-483924-article-ajust_930
Prince William et Kate Middleton

C’est également via Matoo que je découvre « le con du jour » à savoir Amir Khadir député de Québec solidaire qui ne comprend rien au fonctionnement institutionnel de son pays, le Canada. Bon déjà Amir me déteste deux fois : parce que j’ai sous entendu qu’il était con ce qui est abusif de ma part, ou véhément, mais aussi parce que j’ai écris que son pays c’est le Canada. Comprenez moi bien, ce brave Amir il est Québécois et il déteste la Canada … il est INDEPENDANTISTE et pire même, il est REPUBLICAIN que ca se sache. Notre ami a provoqué un tollé au pays des élans en s’opposant à ce que les contribuables québécois paient pour la visite du prince William Mountbatten-Windsor et de son épouse Kate Middleton, en juillet prochain. Le couple princier doit visiter les villes québécoises de Montréal et Québec les 2 et 3 juillet. Selon M. Khadir, les deux personnages sont porteurs d’un système « parasitaire » obsolète de plus en plus en marge du monde moderne…Y a-t-il seulement un meilleur moyen pour se faire de la pub gratuitement que de dire des conneries ?

The Slut Walk
The Slut Walk

Nous terminerons tout cela par un débat … un vrai sur la marche des Salopes ! Oui vous ne rêvez pas c’est bien comme ca que s’appelle la manifestation organisée en Australie pour lutter contre le sexisme …. Au Canada, la marche avait été organisée suite aux propos d’un policier, qui disaient en substance : « Si vous ne voulez pas être violée, ne vous habillez pas comme une salope. ». Les Australiens ont quant à eux initié une série de « slut walks » (marche des Salopes), avec des actions organisées à Melbourne, Brisbane et d’autres villes du pays, samedi 28 mai. Leur slogan : que les personnes agressées sexuellement ne soient plus jamais les fautives. Si l’initiative a reçu beaucoup de soutiens, les termes « salope » et « habillé-e comme une salope » posent problème à certains blogueurs. Il n’en fallait pas plus pour lancer le débat sur Rue 89 et Global Voices…

Je ne sais pas ce que vous en pensez mais je suis finalement très content d’avoir abandonné mon ordinateur ce Week-end au profit de la vraie vie avec les vrais gens, loin de cette i déprime générale ….

IGTBB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *