Pour ou contre la circoncision ?

Share
La circoncision une invention égyptienne?

Je sais vous allez encore penser que je fais dans le racolage de bas étage pour attirer le badaud sur ce blog … et bien pas vraiment, en tout cas pas cette fois ! Croyez le ou non le débat sur la circoncision existe et est un débat par essence passionné !

Je m’en suis souvenu en tournant virtuellement une page de Rue 89 intitulée « Circoncision : en Californie, l’avenir du prépuce en question »… de quoi me suis-je souvenu ? d’un collègue plutôt grand et mince, roux de son état et surtout passionaria anti-circoncision qu’il considérait comme l’équivalent masculin de l’excision… une souffrance et une condamnation à vie !

Aux Etats-Unis, pays où la circoncision non religieuse est la plus développée, le débat s’est transformé en guerre !

Ainsi, les militants anti-circoncision (ou « intactivistes ») se sont-ils unis au sein d’un groupe politique : Men Genital Mutilation (MGM) Bill. Basé à San Diego ce groupe a récolter les 12 000 signatures nécessaires à la tenue d’un référendum à San Francisco, en novembre prochain pour interdire la circoncision au moins de 18 ans.

Aux Etats-Unis la circoncision dépasse les clivages religieux car elle est considérée comme une opération « hygiénique ». Ainsi, en 2009 près de 80% des Américains étaient circoncis, selon des chiffres de l’Organisation mondiale de la santé.

safe_imageMais alors quels sont les arguments des « pour » et des « contre » :

  • L’hygiène : un sexe masculin circoncis c’est plus hygiénique : Voilà qui relève de l’évidence et si jamais vous êtes entrain de lire ce poste en dégustant votre déjeuner je vais éviter de m’appesantir sur ce point et la description des désavantages du prépuce chez une population qui n’est pas toujours encline à la propreté …POUR
  • La circoncision est une pratique barbare comparable à l’excision : là aussi c’est une évidence la circoncision est une souffrance et finalement aucun bébé juif ne tient tant que ça à se souvenir du moment où le rabbin l’a attrapé pour lui faire perdre à l’aide de ciseaux ce petit bout de chair … De même les humoristes musulmans rappellent souvent que cette « fête » familiale le jour de leur 7ème voire 13ème anniversaire ne leur laisse qu’un souvenir peu ragoutant … CONTRE
  • La circoncision c’est plus de plaisir pour les partenaires sexuels : le rabbin Yonah Bookstein explique que la moindre sensibilité d’un pénis circoncis permet à l’homme de faire durer le rapport sexuel afin de donner encore plus de plaisir à sa femme. « C’est un acte d’une générosité infinie alors que les anti-circoncisions qui passent leur temps à se regarder le pénis sont dans le moi, moi, moi ! » … Soit accordons donc que le manque de plaisir des uns fait le plaisir des autres pour autant que le plaisir sexuel soit comparable à un marathon … je reste perplexe par rapport à cela car finalement nombreux sont celles et ceux pour qui le plaisir ne peut être que partagé et pour qui « l’insensibilité » du partenaire peut être considéré comme un échec AVIS PARTAGE
  • La circoncision c’est moins de plaisir pour l’homme circoncis : Une idée que nuance le Dr David Baron, ancien médecin-chef au centre médical de Santa Monica-UCLA et mohel (personne chargée dans le judaïsme de pratiquer la circoncision rituelle) : « Il est absolument faux de raconter que la circoncision diminue de manière drastique les sensations. Même s’il peut exister une légère altération, les hommes circoncis sont tous capables d’avoir du plaisir et d’atteindre l’orgasme. » Nous voici donc rassurés : la circoncision ne fait que diminuer la sensibilité et donc le plaisir de l’intéressé … Quoiqu’il en soit cela doit pouvoir être une petite solution pour les hommes victimes de la précocité de la jouissance : en coupant tout cela vous retarderez le moment de dire « oups »… AVIS PARTAGE
  • Les hommes circoncis sont protégés contre le SIDA : attention DANGER ceci est une interprétation proche de la légende urbaine … être circoncis fait diminuer de 60% le risque d’être contaminé par le HIV dans le cadre d’un rapport sexuel en tant qu’actif… où les risques sont réels mais moindre que dans une autre position … Mais bon tout est bon à prendre dans ce domaine donc POUR

En attendant je suis bien heureux de ne pas vivre à San Francisco car je n’arrive pas à me faire une opinion sur ce point très … sensible J et vous chers lecteurs ?

IGTBB

6 thoughts on “Pour ou contre la circoncision ?

  1. totalement contre sauf si c’est un impératif médical ou un choix personnel. Aucun enfant ne devrait subir ça @itsgoodtobeback … au passage l’argument du rabbin sur la générosité fait doucement rigoler… et celui sur la transmission du VIH omet d’indiquer que ça protège uniquement celui qui pénètre…

  2. via Facebook

    Je ne fais pas de différence entre la circoncision et l’excision, outre le fait que l’une cause moins de préjudices que l’autre. Le principe reste le même, dans les 2 cas. Initialement, dans l’antiquité il s’agissait d’interdire le plaisir par mutilation pour avoir un contrôle sur la sexualité des adolescents. Ensuite dans une configuration sociale le rite de la circoncision s’est transformé pour donner une place précise aux mâles des familles. Les inscrivants contre leur volonté à une lignée par la dégradation dans leur chair, et les obligeant à se soumettre à un rituel folklorique. Devenu adultes ils devront transmettre à leurs enfants cette mutilation, au risque sinon d’être désavoués par le clan auquel ils sont soumis au hasard de leur naissance. Je suis contre parce qu’il s’agit d’us barbares où l’irrespect de l’enfant prédomine. Mais « pour », parce que si nous devions interdire ces mutilations sur des innocents, des communautés prendraient en otage le reste de la société, invoquant l’exclusion ou le racisme du fait qu’elles ne peuvent plus pratiquer ces cruautés au nom de leurs croyances. Il faut donc en sacrifier quelques uns, comme l’impose ces clans pour la « paix sociale ». C’est pourquoi nous contribuons tous à ces mutilations directement au nom de la « sécurité » de l’enfant ou indirectement par le silence au nom de notre confort sociale.

    On ne va quand même pas se faire la guerre pour les prépuces perdus de quelques mecs mal dégrossis, qui font la loi et n’ont plus le plaisir qui va avec hein … c’est leur problème. Tant qu’ils ne nous emmerdent pas avec notre clitoris, qu’ils gardent leur suprême pouvoir de gland estropié. C’est dommage pour leurs petits, privés malgré eux, mais s’ils perpétuent ce rituel devenus grands c’est que ça leur convient. En même temps ils ne savent pas ce qui leur manque donc ils ne peuvent que se contenter de ce qui leur est laissé arbitrairement ! Ce que je sais, c’est que jamais je n’aurais admis la circoncision sur mes enfants s’ils étaient nés garçons bien que leur père soit circoncis. Mais dieu est grand, Abraham est tolérant et Allah est puissant, ils m’ont donné des filles par respect pour notre plaisir et notre liberté chérie. Quand ils le veulent les dieux sont cléments et les humains peuvent faire preuve de sagesse sans frustration inutile imposée ! ,-)

  3. Bonjour chère hauteur,

    Je me suis largement exprimé sur le statut de Mme de Gandelon sur le sujet. Brigitte, toujours en séminaire comptable cette fois-ci à Montluçon sur Augone, me demande toutefois de réagir car je me trouve en championnat mondial de crochet sous génisse à San Francisco.

    Je n'ai pas poussé plus en avant mes investigations quant aux pourcentages d'hommes circoncis aux US, mais je puis vous dire qu'au pays de l'individualisme consacré, le citoyen américain a l'insigne capacité de se contrebalancer ataviquement des questions qui dépassent le bout de son nez. Or, au vu de la moyenne estimée de la longueur des nez et des phallus, cela dépasse de peu le bout de leur nez et ils ne s'en préoccupent donc qu'entre la fin de leur pizza extra large et la note. Sachant qu'aux US, la "Bill" vous est amenée en quelques secondes.

    Ainsi donc, je maintiens que je suis pour qu'on ne se penche pas davantage sur les prépuces de nos congénères, n'ignorant pas qu'en filigrane, c'est la religion musulmane qui est visée, voire judaïque.

    O-coupons-nous de nous-mêmes avant de regarder dans le slip de nos voisins. Et laissons aux sycophantes le loisir de gloser sur le plaisir sexuel ou le bénéfice medico-sensuel de l'opération.

    En direct de Berkeley (CA),
    Basile Dulong, reporter de l'extrême

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *