Un 14 juillet en outre-mer

Share

Chaque année c’est la même chose pour nous autres petits parisiens. On se tâte toute la soirée du 13. On se motive et au matin du 14 on est réveillé par le passage des avions du défilé où non, décidemment non, nous ne nous rendrons pas. Alors on allume France 2 et on regarde ce qui se déroule a seulement quelques encablures de notre lit : le soubresaut annuel de la fierté militaire d’une Nation qui finalement a oublie le sens de son existence.
Je ne peux détourner les yeux de ces jeunes gens, fiers comme Artaban, de défiler les uns derrière les autres, suivant les drapeaux d’unîtes qui, au cours de l’histoire, ont défendu notre liberté. Aujourd’hui je n’ai pas pu non plus détourner mon regard en voyant encore une fois ces jeunes hommes et femmes d’outre-mer qui mieux que les métropolitains connaissent le sens des mots “être français”… Ces jeunes qui, grâce a la République, se sont réinsérés dans la société; ces jeunes du SMA qui, cette après midi, rencontraient les parisiens place de la Nation; quel beau symbole!
Alors cette fois je n’ai pas tenu et moi aussi je suis allé à leur rencontre. Moi aussi j’ai souri comme un enfant en les regardant fiers et heureux dans leurs beaux uniformes et moi aussi, comme eux, j’ai été fier d’être français, fier de mes compatriotes ultra-marins.
IGTBB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *