A la découverte du Sagging

Share

 

Sagging

Un nom curieux pour une mode bien curieuse également … Oui chers amis on va parler des « jeunes » cette frange de la population qui terrorise les fabricants de ceintures  et étonne votre grand mère quand elle croise effarée une paire de fesses dans le métro.

Le sagging est un phénomène qui trouve son origine dans les prisons américaines où, comme en France, les ceintures sont enlevées aux détenus pour éviter tout risque d’étranglement ou de pendaison. Conséquence, les pantalons « baggy » trop larges descendent le long du fessier musclé. Les anciens détenus continuaient à s’habiller ainsi pour sereconnaitre entre eux à leur sortie de prison. D’autres articles font référence à des tenues ethniques asiatiques ou à un simple phénomène de mode introduit en prison depuis la rue. Ce phénomène de mode est appelé “sagging” en anglais du verbe “to sag”, s’affaisser…

Sur son blog, Tonton Daniel nous en apprend plus :  « Le “sagging” a développé aujourd’hui ses propres règles. Si à l’origine, seule la bande supérieure du sous-vêtement était montrée, on distingue maintenant plusieurs courants :

Les sagging

-le “butt sagging”, le pantalon tiré vers le bas mais uniquement derrière,
-le “straight sagging”, pantalon ou short porté bas devant comme derrière, au niveau des hanches, tenu par une ceinture,
-le “sagging extreme”, où on montre le plus possible du sous-vêtement, fesses entièrement découvertes, voire même une partie du pubis quand il se pratique sans sous-vêtement,
-le “double sagging”, qui consiste à porter et montrer au moins deux sous-vêtements superposés qui dépassent,
-le “freeball sagging”, généralement à la plage, le maillot ou le short de bain portés le plus bas possible.

Le choix du sous-vêtement montré (slip, shorty, boxer, caleçon…) ainsi que la matière (lycra, satin, coton…) et bien sûr la marque (!) ont une importance pour les saggers qui expriment ainsi leur appartenance à un clan et un mode de vie qui leur est propre. »

Vous pensez bien que le sagging n’a pas laissé nos élites indifférentes ! Ainsi en Floride, Les législateurs ont approuvé à une écrasante majorité un texte de loi surnommé la loi «remontez vos pantalons». Le texte interdit aux étudiants de porter des vêtements «qui exposent leurs sous-vêtements» ou qui «exposent de manière indécente des parties de leurs corps» à l’école. Pour le sénateur démocrate Gary Siplin, il s’agit d’une mesure favorable à la famille, l’éducation et l’emploi: «Il faut remettre l’apprentissage au centre de la salle de classe. Éliminer les habits inappropriés permettrait de supprimer une des nombreuses distractions présentes dans les écoles publiques.»

Cette pratique s’était même invitée à l’élection présidentielle américaine lorsque le futur président Barack Obama s’était exclamé : «les frères doivent remonter leur pantalon».

 

Depuis lors le Sagging a été interdit dans de nombreuses écoles américaines mais il pullule dans les rues dépassant bien le cadre de la jeunesse afro-américaine. Il s’est importé en Europe. Énormément décrié il est aussi désormais objet artistique pour de nombreux photographes professionnels. C’est à coup de clichés que s’opposent désormais les tenants et les opposants de l’esthétique du derrière masculin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *