En vrac mais pas par hasard … un regard secondaire

Share

Vous sentez l’odeur du sang qui coule sur les murs d’un immeuble cossu de la rue de Solférino ? Demain sera le dernier acte de la primaire socialiste ; je n’y reviendrai pas j’ai déjà longuement expliqué pourquoi, en ce qui me concerne, le meilleur choix est de voter Martine Aubry. Pour autant depuis quelques jours les anathèmes s’abattent sur la maire de Lille de la part de ses « camarades » pro-Hollande. Les arguments pour voter en faveur du député de la Corrèze sont double : le premier c’est qu’il est arrivé en tête au 1er tour … soit … dans ce cas pourquoi faire un 2nd tour ? Je rappelle à mes amis qui seraient tentés par l’argument qu’en 1995 Lionel Jospin est arrivé en tête au 1er tour de l’élection présidentielle avec 6 points d’avance sur Chirac qui finalement a gagné le second tour avec 4 points d’avance sur le champion socialiste …

Vincent Peillon

Le second argument est plus tordu : Martine est méchante et pas fairplay … Rendez vous compte elle a osé déclarer « François est le candidat choisi par le système médiatique »… le « système »… tout le monde aux abris, c’est officiel Martine Aubry est déclarée « fasciste » par l’inénarrable Vincent Peillon. Fasciste car la dénonciation du « système » serait une thématique lepéniste ! La voici revenue devant nos yeux ébahis la bonne vieille thématique mollétiste, moralisatrice du Bien et du Mal… je n’ai pas besoin de développer sur le fond absolument pathétique des attaques de ce type mais arrêtons nous un quart de seconde sur leur efficacité. La dénonciation du caractère fasciste de « l’autre » a été utilisée deux fois par le PS avec le succès que l’on connait : en 1986 pour les élections législatives contre Jacques Chirac et en 2007 contre Nicolas Sarkozy … chers amis virez donc les crétins qui n’ont que si peu d’imagination pour décrédibiliser leurs « camarades »…

Pendant que les socialistes s’invectivent la Terre continue de tourner, Silvio Berlusconi a obtenu un 51ème vote de confiance du Parlement Italien qui décidément ne sait plus à quel « saint » s’en remettre ! En Angleterre, le Gouvernement de David Cameron, sous l’influence des Lib-Dem (sorte de modem qui serait au pouvoir) engage le pays de sa gracieuse Majesté sur le chemin de la politique la plus égalitaire pour les homosexuels en Europe… Imaginez Nicolas Sarkozy reprenant, au congrès de l’UMP de 2012, les mots que vient de prononcer David Cameron au Congrès du parti conservateur :

David Cameron, Premier ministre britannique

«En 2005 (alors chef du Parti conservateur, ndlr), je me tenais à cette même place lorsque j’ai dit que cela n’avait pas d’importance que l’engagement matrimonial soit entre un homme et une femme, un homme et un autre homme ou bien une femme et une autre femme […] Vous m’avez applaudi pour ça. Aujourd’hui, nous ouvrons les consultations pour légaliser le mariage des couples homosexuels. Et à quiconque aurait des réserves, je dis ceci: oui, il s’agit d’égalité mais il s’agit aussi d’engagement. Les Conservateurs croient profondément aux liens qui nous lient et que la société est plus forte lorsque nous échangeons nos vœux et nous soutenons les uns les autres», a poursuivi le premier ministre britannique avant de conclure: «Je ne soutiens pas le mariage des homosexuels en dépit du fait que je sois Conservateur. Je soutiens le mariage des homosexuels parce que je suis Conservateur». Mais Cameron ne s’arrête pas là, son gouvernement a fait savoir qu’il arrêterait de verser des aides financières aux pays en voie de développement qui adoptent une politique de discrimination envers la communauté LGBT. «Le gouvernement s’engage à combattre la violence et les discriminations faites aux lesbiennes, gays, bisexuels et transsexuels, quelles que soient les circonstances, à l’échelle nationale comme internationale. Nous prendrons les mesures que nous jugerons nécessaires», a affirmé au Mail on Sunday un porte-parole d’Andrew Mitchell, le secrétaire d’Etat au Développement international. «Nous revoyons désormais l’allocation des fonds tous les trois mois plutôt qu’une fois par an, ce qui nous permet de mesurer plus régulièrement les performances d’un pays, par exemple dans le domaine des droits de l’Homme, et de prendre des sanctions lorsque les résultats ne sont pas satisfaisants». Sont notamment visés des pays d’Afrique du Nord comme le Ghana et l’Ouganda, qui pourraient se voir priver de subsides. L’Ouganda, qui s’attend à recevoir près de 70 millions de livres cette année de la part du gouvernement britannique, planche actuellement sur un projet de loi visant à durcir la pénalisation de l’homosexualité, même si le Parlement semble avoir décidé de ne pas voter le texte.

Certains s’en souviennent peut être, je regrettais il y a quelques temps que le Rugby ne soit plus ce qu’il fut par le passé mais se transforme peu à peu en rencontres policées de millionnaires épilés. Malheureusement les choses se confirment. Renée Greusard revient dans Rue 89 sur la fin de la troisième mi-temps, la fin des beuveries, le passage à l’âge adulte du rugby …. Vieillesse ennemie qui me prive de toutes ces infamies si douces au cœur de l’adolescence !

Ami du samedi j’enfile un survêtement et je rejoins ma salle de sport !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *