En vrac mais pas par hasard un regard effaré

Share

Ce sont 10 jours incontrôlables qui s’achèvent pour votre serviteur, 10 jours pendant lesquels il n’a pas trouvé le temps de réellement se poser pour écrire quelques lignes, 10 jours pendant lesquelles une tempête de sentiments et de pensées soufflait tant dans sa petite tête qu’il n’arrivait plus à poser deux idées cohérentes sur le papier… Nous sommes dimanche le temps du bilan est venu.

 

Jean-Michel Baylet

On entend beaucoup de choses sur les primaires socialistes devenues citoyennes puisque tout le monde peut voter et que l’un des candidats JM Baylet est radical de gauche. On entend beaucoup de choses mais aussi beaucoup de bêtises … les sondages mes amis, toujours eux, qui viennent bousculer les évidences et le lien direct entre candidats et citoyens. En 2007, je travaillais avec un stagiaire, aujourd’hui administrateur d’une assemblée parlementaire, qui bien que favorable à DSK, a voté Ségolène Royal aux primaires socialiste car selon les sondages, elle était la mieux placée face à Nicolas Sarkozy … Nous connaissons la fin de l’histoire. Les sondages pour une primaire dont on ne connait pas le corps électoral sont par principe une foutaise, comme cela fut démontré par nos amis d’Europe Ecologie il y a quelques temps. Alors à tous ceux qui s’apprêtent à choisir le candidat du changement j’ai envie de dire de voter non pas pour le meilleur candidat mais pour le meilleur président. Votez pour celle ou celui que vous souhaitez vraiment voir accéder à la Présidence de la République.

Cela étant dit je vous propose un petit rappel d’organisation :

Qui peut participer aux primaires ? Tous les électeurs français. Il n’est pas nécessaire de se pré-inscrire.

Quand peut-on voter ? Le vote aura lieu en deux tours si aucun des candidats ne dépasse 50 % au premier tour. Les deux tours se dérouleront les dimanches 9 et 16 octobre 2011 de 9 h à 19 h.

Comment se déroulera le vote ? Avant de prendre ses bulletins de vote, son enveloppe et de se rendre dans l’isoloir, l’électeur devra signer la charte des primaires et contribuer à la hauteur de 1 € aux frais d’organisation. Les votants devront également signer l’engagement suivant de reconnaissance dans les valeurs de la gauche ; « Je me reconnais dans les valeurs de la Gauche et de la République, dans le projet d’une société de liberté, d’égalité, de fraternité, de laïcité, de justice et de progrès solidaire ». On ne pourra pas voter par procuration. D’autre part, en venant voter, l’électeur ne devient nullement adhérent d’un parti socialiste.

Où voter ? Pour connaitre l’adresse de votre bureau de vote, rien de plus simple rendez vous sur le site http://bureauxdevote.lesprimairescitoyennes.fr/

Enfin, car finalement c’est un peu ma revue des liens du moment, pour vous, lecteurs et électeurs hésitants, je vous propose de découvrir les incertitudes primaires de CCoutron et les certitudes tout autant primaires de Régis Sada sur ces élections.

 

Wangari Maathai par Martin Rowe

 

Au milieu du brouhaha politique ambiant, c’est le petit nouveau de ma blogosphère, le blog de plus, qui, par quelques lignes, m’a appris la disparition de Wangari Maathai, la grande prêtresse du green belt movement, le plus grand projet de reboisement de l’Afrique. Je ne connaissais pas cette guerrière de la justice sociale et environnementale et j’ai toujours un peu de honte de découvrir le jour de leur mort les vrais grands personnages de nos sociétés.

Hier soir je déambulais en bonne compagnie entre mes cafés préférés lorsque par le plus pitoyable des hasards je tombais de loin sur la convoitise qui riait à gorge déployée avec son amie la lâcheté. Après une marche arrière promptement réalisée nous avons poursuivi notre chemin vers des lieux mieux fréquentés et avons pu enfin profiter d’une soirée agréable et respectable. Si la lâcheté ne mérite pas vraiment que je m’attarde sur son triste cas, je reviendrai d’une manière ou d’une autre sur celui de la convoitise, souriante outre à vin, souvent brillante d’esprit et de peau, dont désormais la seule vue agresse mes valeurs et mon humeur. Un lien est donc à venir.

Je finirai, car il est temps, par un regard sur un grand passage d’histoire et un grand film, l’un de mes préférés The Lion in Winter… juste pour le plaisir…ou presque

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *