2011, un regard sur le placard

Share

Adieu 2011 ! voici venir le moment qu’on aime détester … le réveillon sorte de fantasme collectif où chacun est heureux de conclure une année de merde et d’ouvrir ses petits bras à la nouvelle année qui ne pourra pas être pire que la précédente … et pourtant ! A l’heure du bilan il ne saurait être question de faire un choix entre blanc et noir, vous le savez j’apprécie les teintes de gris … j’ai choisi quelques thématiques qui feront l’objet d’articles séparés.

Anton Hysén - footballeur

Aujourd’hui je porte un regard sur l’égalité des droits en 2011. Oui je sais, certains baillent déjà en se disant : « encore cette vieille rengaine »… Oui encore chers amis car finalement l’égalité entre les citoyens n’est pas un sujet de débat ou même de conversation, ce ne doit être qu’un fait exempte de négociation ou d’arguments. Oui, je sais, nous en fumes encore loin en cette année 2011. Il y a bien cette proposition de loi qui visait à légaliser le mariage entre personnes de même sexe, une proposition rejetée à l’Assemblée nationale par la droite, mais pas seulement … Il y a cette homophobie que certains croisent au coin de la rue, ces jugements qui soufflent le chaud puis le froid et il y a aussi les courageux qui en 2011 ont décidé de témoigner de leur identité sexuelle. Que ce soit dans le milieu artistique, de la politique et désormais du sport des hommes et des femmes partagent avec le (leur) public leur identité réelle. C’est le magazine Têtu qui publie la liste des « coming out » de l’année pour simplement saluer leur courage car en 2011 c’est toujours ce qu’il fallait pour sauter le pas.

 C’est aussi une manière de rendre hommage à celles et ceux, jeunes ou moins jeunes, qui doivent eux aussi affronter le regard de la différence supposée au sein de famille pas toujours friendly. Vous connaissez peut être cette phrase : «  un noir naît dans une famille noire, un juif dans les bras d’une mère juive ; seuls les gays et les handicapés naissent différents au regard de leur tribu »…

Jed Hooper (rugbyman)

C’est aussi une manière de signaler qu’officiellement il n’y a pas un seul joueur professionnel de football ou de rugby qui soit gay en France… Que toujours officiellement il n’y a qu’un seul député gay dans notre pays …. Des chiffres qui font hurler de rire si ce n’était que de nombreux jeunes gays aimeraient pouvoir s’identifier à des modèles, par exemple à un ballon d’or particulièrement talentueux …

Quoi qu’il en soit, les mentalités avancent doucement dans notre pays et l’on peut espérer de nouvelles réformes significatives pour l’année 2012.

Les coming out de l’année 2011 : Johnny Weir (Patineur artistique), Blake Skjellerup (Patineur de vitesse), Anton Hysén (footballeur), Davis Testo (footballeur), Jed Hooper (rugbyman), Graeme obree (cycliste), Rick Welts (ancien président de l’équipe professionnelle de basket de Phoenix), Steven Davies (cricket), Jeffrey Wammes (gymnaste), Gus Johnston (ancien hockeyeur), Bruno Julliard (adjoint PS au maire de Paris), Jean-Yves de Chaisemartin (maire radical de Paimpol), Nicolas Koukas (adjoint PCF au maire d’Arles), Franck Riester (député-maire UMP de Coulommiers, officiellement le seul député gay … mais bien sur), Zachary Quinto (acteur), Dan Kloeffler (présentateur sur ABC News), Sean Maher (acteur), Matthew Raymond-Barker (chanteur, gagnant de X Factor), Evan Rachel Wood (actrice), Naike Rivelli (chanteuse, fille d’Ornella Muti), Kasja Bergqvist (championne du monde 2005 de saut en hauteur)… et des milliers d’inconnus.

 

Pour ceux qui en éprouveraient le besoin en cette fin d’année voici un petit lien qui peut toujours servir : http://www.sos-homophobie.org/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *