COMING IN – Les manchots gays de Toronto sont séparés, l’un d’eux a trouvé une femelle

Share

par le blog big browser

les manchots gays de Toronto
les manchots gays de Toronto

Deux manchots “homosexuels” du zoo de Toronto, Buddy et Pedro, sont officiellement séparés, selon un responsable du zoo, cités par la BBC, depuis que l’un d’eux a trouvé une femelle.

Le soi-disant “couple” avait été séparé par ses gardiens le mois dernier, provoquant une vague d’indignation rigolarde sur Internet. Le zoo affirmait que ces deux manchots africains devaient se reproduire pour le bien de leur espèce – passée de 225 000 à 60 000 individus en vingt ans. Des voix s’étaient élevées pour défendre le droit de Buddy et Pedro à vivre librement leur relation.

Buddy, 20 ans, a donc “conclu” avec une femelle, Farai, le 19 novembre, soit trois jours après avoir été forcé à quitter le nid qu’il partageait avec Pedro. Les deux manchots avaient adopté un habitat et des comportements de couple avant leur arrivée au zoo, il y a un an. Ils appartenaient alors à un groupe exclusivement masculin. Le patron du département des oiseaux et des invertébrés du zoo de Toronto, Tom Mason, s’est fendu d’une conférence de presse pour annoncer l’heureux événement. M. Mason précisait de nouveau que le lien unissant Pedro et Buddy était purement “social” et non sexuel.

Quand à Pedro, 10 ans, il ferait sa cour à une femelle, Thandiwey, depuis plusieurs semaines, mais la belle ne semble pas encore intéressée. A la différence de Buddy, qui a vécu avec une partenaire pendant dix ans et a déjà donné la vie, le jeune Pedro ne s’est encore jamais reproduit.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *