En vrac mais pas par hasard … un regard de faux Geek

Share
le cloud computing
le cloud computing

En cette période de froid, de pluie et autres joyeusetés venteuses, j’éprouve ce besoin de me calfeutrer dans ma grotte parisienne et de jouer avec mon ordinateur. C’est l’occasion ou jamais de partager avec vous les quelques trucs et astuces repérés au gré de mes ballades sur le net pour maximiser l’usage de nos outils de communication préférés.

Commençons par le pape en la matière, Mister Korben dont le blog est une mine en la matière. Un seul conseil à vous qui suivez korben sur Google +, surtout de commentez pas ses posts ou alors votre téléphone ne cessera de vibrer jour et nuit au rythme des +1 et autres commentaires des lecteurs… à titre d’exemple, le 14 décembre il faisait de la publicité pour une amie à lui proposant un sondage sur l’utilisation des réseaux sociaux. A ce jour, ce post a reçu 38 +1, 88 commentaires et a été partagé 39 fois… étant l’un des auteurs de commentaire mon téléphone a vibré 164 fois … à devenir dingue !

Commençons les choses sérieuses : ainsi vous êtes un homme (ou une femme) moderne, adepte du iclouding. En d’autres termes vous aimez vous balader avec toute votre vie dans votre smartphone. Pour cela il y a par exemple google docs, un service google qui vous propose d’enregistrer vos documents aux formats office dans votre compte google afin qu’ils soient toujours disponibles. Par contre vous êtes obligés de sauver un à un tous vos documents, ce qui est fastidieux. Korben vient à votre rescousse en dénichant le programme miracle qui va automatiquement synchroniser google docs avec les fichiers de votre ordinateur. Ca s’appelle Kumosync et tous les détails sont sur l’article de Korben.

Autre outil merveilleux pour ce qui me concerne Google Music. Ce nouveau service est en quelque sorte à la musique ce que Gmail est aux courriers électroniques et google photo (ex picasa) à vos albums photos. Le principe est simple : plutôt que de stocker toute votre musique sur votre ordinateur et d’en transférer parfois des parties sur votre téléphone ou lecteur MP3, Google vous propose de stocker l’ensemble de votre bibliothèque musicale (jusqu’à 18000 morceaux) sur ses réseaux et plus précisément dans votre compte Google. Oui je sais Google Music est réservé au public américain et pourtant en allant sur ce post de votre serviteur vous aurez tous les détails pour obtenir, vous aussi, le précieux sésame.

Vous êtes sur Youtube à regarder un bout de concert comme ce merveilleux duo entre Elton John et Lady Gaga mais la version MP3 de ce morceau de musique n’existe pas ou est introuvable … pas de panique, papa Korben vient vous sauver la vie en vous expliquant comment télécharger une vidéo You Tube et la transformer en MP3 … du gâteau !

Hadopi s’installe et agace… Rue 89 nous rappelle que c‘est Nicolas Sarkozy qui  avait bataillé ferme pour imposer la loi Création et Internet en 2009, qui a donné naissance à la Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet (Hadopi). Cette dernière scrute les échanges sur les réseaux de téléchargement « peer-to-peer », récupère les adresses IP – qui identifient les internautes sur le réseau – avertit ces derniers puis, au bout de trois avertissements, coupe la connexion à Internet.

Des Américains ont lancé récemment « You have downloaded », (« vous avez téléchargé »), un site qui « scanne » et répertorie toutes les adresses IP présentes sur ces réseaux et qui permet de voir quels fichiers ont été téléchargés par une adresse IP donnée. Un internaute a réussi à repérer les adresses IP utilisées par les ordinateurs de l’Elysée et a lancé le test. Et là surprise : des albums des Beach Boys au film « Le Casse de Central Park », les ordinateurs de l’Elysée auraient été utilisés pour télécharger des contenus illicites… à vous d’allez vérifier avec votre IP ce que vous avez téléchargé bande de petits voleurs …

Sur le même sujet je ne peux m’empêcher de partager avec vous la Lettre ouverte à l’industrie du cinéma (et à tous les majors) de zep sur le blog « très en colère » des nains portent Nawak qui se conclue par « Internet et le téléchargement sont une réalité. Vous aurez toujours un train de retard sur les pirates, Hadopi étant une vaste fumisterie. Sortez-vous les doigts du cul et innovez. Innovez ou disparaissez. Mais arrêtez de faire chier les internautes – et les citoyens – pour vos propres erreurs. Veuillez agréer, patati patata… » et après on dire que c’est moi qui suis véhément …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *