Mon crime de lèse Lepage

Share
Corinne Lepage
Corinne Lepage

Mes amis mais qu’ai-je donc fait en ce triste jour de décembre 2011 où l’envie me pris de revenir sur les propos de la dame de l’Ecologie politique de droite puis du centre et enfin de la presque gauche, peut-être, ce n’est pas certains, en tout cas c’est à confirmer… Corinne Lepage …

Mon propos visait plusieurs objectifs : parler de cette dame puisque c’est, semble t’il, ce qu’elle recherche et qu’il n’y a rien de mal à ça, retracer en quelques lignes son parcours atypique et me moquer gentiment de sa rancune et de son dédain à l’égard de ses anciens alliés.

 Mais là le ciel me tombe sur la tête virtuelle car ils existent, les amis de Corinne Lepage, les zorros d’un Cap 21 qui défend mordicus sa charismatique leader et ils appliquent à la lettre l’adage de tous les microscopiques partis politiques : si tu n’existe pas sur le terrain soit puissant et réactif dans le virtuel. C’est un principe inventé par le Modem à l’époque où Corinne Lepage et ses amis défendait avec force et convictions l’union du centre autour du prophète des Pyrénées.

 Reprenons ensemble les nombreuses critiques de mes commentateurs de décembre :

 CR estime, je cite : « Mouais… Un peu trop virulents pour être honnête, ces travestissements de vérité et autres mensonges par omission. Je suppose qu’on est encore sur le blog d’un des derniers bayroulâtres, un de ces futurs ex-MoDem pas encore fatigués d’être roulés dans la farine par le duo infernal François-Marielle. Comme chantait Lama, « il est cocu, mais content ». Et s’il est content, c’est là l’essentiel, pas vrai ? »

 Bon, cher ami, je ne vais pas vous faire la leçon sur les accords et problèmes orthographiques étant moi-même d’une faiblesse particulièrement coupable en la matière mais permettez que je revienne sur le fond : « ces travestissements de vérité et autres mensonges par omission » vous êtes d’ailleurs rejoint sur ce point par Joel qui parle « d’une analyse de Corinne Lepage cent fois rabâchée, basée sur une ribambelle d’inexactitudes » et là je m’étonne (faible mot en fait) car j’ai beau relire mon propos où sont donc les travestissements de vérité ou la ribambelle d’inexactitudes ?

 « un cas à part, celui d’une femme de talent » – je me trompe ? – « avocate qui fut Ministre d’Alain Juppé entre 1995 et 1997. » – pour l’instant ce ne peut-etre sujet à discussion ce ne sont que des faits – « Elle fonde alors son parti politique à elle, Cap 21, » – exact ?- « un nom prémonitoire car finalement ce sont bien 21 caps différents que Corinne Lepage suivra pendant toute sa carrière. » – oui j’avoue j’exagère mais c’était pour le bon mot, n’y voyez pas malice, elle n’a à ce jour que 6 positionnements politiques différents (dans la majorité gouvernementale de droite, écologiste indépendante de droite, Modem, proche d’Europe Ecologie, proche du PRG et maintenant peut etre proche du PS) – « Candidate à l’élection présidentielle de 2002 elle obtient 2,5% des suffrages » – MEA MAXIMA CULPA elle a en fait obtenu 1,88 % des suffrages c’est vrai j’aurais du vérifier – « En 2007 elle ne réunit pas ses 500 signatures et se rallie à François Bayrou associant son micro-mouvement au MoDem.” – est ce inexact ou approximatif ? – “En 2009 elle est élue députée européenne sur les listes du Mouvement Démocrate avant de quitter bruyamment le mouvement pour rejoindre Europe Ecologie où finalement on lui claque la porte au visage …” – là encore je ne vois pas le problème du propos à moins que vous vouliez m’expliquer que c’est Corinne Lepage qui refuse de rejoindre Europe Ecologie car c’est un parti trop peu important par rapport à Cap 21… –  “qu’importe elle se tourne vers le Parti Radical de Gauche de Baylet mais là encore on lui préfère d’autres alliés, en l’occurrence Génération Ecologie … ” – source Le Monde et Libération – “triste sort qui s’acharne sur la femme qui a la fidélité politique chevillée au … vent… ” – simple sarcasme amical – “mais comme à chaque élection, la petite avocate ressort du bois et change de Cap … en 2012 elle se porte à nouveau candidate mais créditée de 0,5 % d’intention de vote – quand elle est testée ! – et n’ayant pour l’instant que 300 promesses de signatures sur les 500 nécessaires à une candidature… ” – que des faits mes amis …

 Vous êtes encore là ? Bon alors on continue sur le reste de vos critiques !

Vous supposez que vous êtes sur le blog d’un « des derniers bayroulâtres, un de ces futurs ex-MoDem pas encore fatigués d’être roulés dans la farine par le duo infernal François-Marielle. Comme chantait Lama, « il est cocu, mais content ». Et s’il est content, c’est là l’essentiel, pas vrai ? ». Prenez cinq minutes de votre précieux temps et lisez les posts de ce blog sur la vie politique, sur François Bayrou et les autres et vous comprendrez que si vous êtes sur un blog engagé ce n’est pas autour de l’idolâtrie d’un homme ou d’un parti et quant à la musique, je suis désolé mais je ne suis pas un grand spécialiste de Serge Lama…

Le plus véhément de tous est celui qui se présente comme Monsieur Jean René Letaing qui a la fâcheuse habitude de prendre des vessies pour des lanternes et de détester l’anonymat assumé lui préférant l’identité inconnue. Il est colère Jean René quand on touche à sa Corinne, il croit même que je lui reproche « d’avoir claqué la porte du Modem, de représenter l’écologie démocrate, cette autre écologie, d’avoir été élue Députée Européenne grâce au Modem… » Non en fait cher Jean René je n’en ai rien à faire je reconnais à chacun le droit de changer d’avis de quitter un parti pour un autre… contrairement à ce que vous affirmer avec hauteur je ne pense pas que Corinne Lepage gène qui que ce soit en ce moment. Elle a une grande gueule, des opinions affirmées et une haute estime d’elle-même … grand bien lui fasse. Je n’aime pas ses propos sur Bayrou, non pas à cause du bonhomme sur lequel j’ai moi aussi une opinion quelque peu tranchée mais parce que je trouve qu’il est malsain de vomir (comme vous dite) sur son propre passé.

Allez chers amis de Cap 21 et du Modem plutôt que de ressasser votre divorce montez un projet, poussez vos candidats et gagnez les élections vous nous éviterez peut être les pathétiques règlements de compte de bassecour qui sont à la politique ce que Lama est à la musique française… un vague souvenir…

1 thought on “Mon crime de lèse Lepage

  1. T'abuses concernant Serge Lama. Il est, certes, dans le creux de la vague mais il va revenir. Enfin, je crois 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *