J’ai rencontré Henry Cavill et les Immortels

Share
Les immortels
Les immortels

Certaines soirées sont longues. On est allongé sur son canapé et.la dernière chose que l’on souhaite au monde, c’est sortir de chez soi. Ces jours là rien de mieux qu’un petit plat mitonné devant un film pas trop compliqué voire pas compliqué du tout.

Ce jour là je me suis connecté sur Google Play et j’ai acheté (au prix exorbitant de 3€) le droit de visionner le film de Tarsem Singh : Les immortels.

Comment vous dire, j’aurais du me méfier… Un péplum blockbuster américain réalisé par un Indien avec Mickey Rourke… ça aurait du me mettre la puce à l’oreille …

Autant tout avouer le film est une daube à la sauce grecque ! Prenez un peu des mythes de Thésée, Phèdre, le Minautore, le Tartare, les Titans, Cassandre … faites mijoter deux heures, mélangez bien et vous tomberez sur cette chose informe qui est une insulte permanente à la mythologie grecque !

Résumons : les armées du roi Hypérion ravagent la Grèce, détruisant chaque village sur leur passage. Le roi sanguinaire ne laissera personne l’empêcher d’atteindre son but : libérer le pouvoir des Titans endormis afin d’anéantir les dieux de l’Olympe et l’humanité tout entière. Rien ni personne ne semble pouvoir arrêter la folie destructrice d’Hypérion, jusqu’à ce qu’un jeune tailleur de pierre, Thésée, jure de venger sa mère sauvagement égorgée par le roi devant ses propres yeux…

Lorsque le jeune homme rencontre Phèdre, l’oracle, celle-ci est assaillie de troublantes visions. La jeune femme est désormais convaincue que Thésée est le seul qui pourra arrêter la destruction. Avec l’aide de Phèdre, Thésée rassemble une petite troupe de fidèles, et part affronter son destin dans une lutte désespérée pour préserver l’avenir de l’humanité.

Thésée

Les Dieux de l’Olympe sont à mourir de rire avec leurs costumes en papier mâché, le temple grecque ressemble étrangement à une église médiévale, Phèdre oubliant sa virginité dans les bras musclé de Thésée mais oui ….le méchant avec un casque en forme de pinces de crabe, les gentils toujours à moitié à poil pour qu’on voit leurs torses musclés et huilés… du grand art !

Dans tout ce 987ème degré il y a néanmoins une lumière en la personne de Henry Cavill alias Thésée. Non pas que sa prestation soit de grande qualité … elle est, disons, à la hauteur de l’œuvre… mais tout simplement parce que c’est notre chouchou à nous Henry Cavill !!

Henry Cavill dans The Tudors

Henry Cavill c’est en fait Charles Brandon, duc de Suffolk dans la série Les Tudors. C’est cette série qui donne au bellâtre un nom à Hollywood où on lui propose des auditions importantes pour des rôles tels que Batman dans Batman Begins, Superman dans Superman Returns et le personnage de James Bond dans Casino Royale. L’acteur rate néanmoins presque à chaque fois les auditions, ce qui lui vaut d’être surnommé, par le magazine britannique Empire, “l’homme le plus malchanceux d’Hollywood”….

Il trouvera une consolation de qualité en tournant dans la comédie Whatever Works de Woody Allen, aux côtés d’Evan Rachel Wood et Larry David avant de décrocher son rôle de Thésée où, à moitié nu, il affiche une musculature de plus en plus imposante… Henry a peut être trouvé son destin cinématographique dans le rôle du héros pour film d’action. Il est ainsi à l’affiche de Sans Issue dans lequel il incarne Will Shaw, un jeune américain qui ne dispose que de quelques heures pour retrouver sa famille. Il y donne la réplique à un certains Bruce Willis auquel Hollywood a, peut être, trouvé un successeur…

Le nouveau Superman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *