quelque ou quel que telle est la question

Share
Moi un cancre?

Oui je sais je suis nul en orthographe, en syntaxe et autre distorsions linguistiques qui font de la langue française une dangereuse merveille et probablement l’une difficile à appréhender.

Dans ces méandres linguistiques il est un endroit ou je ‘égare aisément c’est ce croisement où il faut choisir entre “quel que” et “quelque”. je cherche, je tâtonne, je trouve et puis j’oublie alors pour ne plus céder à ma mémoire, traîtresse habituelle en la matière, je me suis décidé à écrire noir sur blanc cette règle et à la partager avec mes brillants lecteurs qui, eux, sourient tendrement en pensant que nos faiblesses ne sont pas toujours si terribles

Voici donc l’histoire, en fait, il ne faut pas confondre quelque, avec quel, que l’on rencontre souvent suivi de que et du verbe être au subjonctif.

Quelque peut avoir plusieurs sens : Au singulier, il a le sens de « un certain nombre » (il lui est arrivé quelque aventure…) et au pluriel, il signifie « plusieurs » (quelques heures…). Devant un adjectif numéral, il a le sens de « environ » (il y a quelque cinquante ans…) mais en rapport avec un adjectif qualificatif non suivi d’un substantif ou accompagné d’un autre adverbe, il a le sens de « si » (quelque doué que vous soyez… ou  quel que soit le métier que vous exerciez…) Quelque, qui est donc en un seul mot, s’accorde quand il signifie « plusieurs » (J’ai fait quelques erreurs) mais est invariable quand il signifie « environ » ou « un certain nombre » (J’ai fait quelque vingt fautes…)

Quant au mot « quel », il est souvent suivi de « que » + « être au subjonctif ». Il est pour sa part un adjectif défini… (quel que soit le métier que vous exerciez) ça marche aussi avec d’autres verbes que être mais toujours au subjonctif (quelles que puissent être les conséquences…) mais finalement il y a toujours le verbe être qui vient s’accrocher derrière…

Ainsi vous constatez, avec les exemples donnés que « Quel que, quels que, quelle que, quelles que » s’écrivent donc toujours en deux mots quand ils sont suivis du verbe être et que « quel » s’accorde avec le sujet du verbe.

Des questions ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *