La fin de la calvitie a nouveau annoncée

Share
Jude Law – la calvitie naissante

Cela revient assez régulièrement. Une grande marque, un laboratoire ou un chercheur cherchent à se faire mousser sur vos cheveux ou plus exactement leur absence qui se fait de plus en plus douloureusement signaler… Souvenez vous en février 2011 je relatais sur ces pages que des chercheurs californiens avaient, par le plus grand des hasards, peut être ouvert la voie au traitement de la chute des cheveux… depuis lors silence radio, ou presque car, certains l’auront peut être remarqué, mais on ne parle plus que de ça sur les forums américains s’intéressant au phénomène. En gros, the “big news” serait la découverte d’une protéine responsable de la calvitie.

Ce sont de très nombreuses équipes de chercheurs qui se sont lancées dans la chasse à cette protéine car ne nous voilons pas la face, un médicament qui réglerait la question de la calvitie rapporterait des millions au laboratoire qui le produirait.

La démonstration est d’ailleurs faite par les laboratoires de L’Oréal Recherche qui affirment avoir découvert une molécule qui agit sur les cellules souches du cheveu et leur cycle de vie. Ils auraient ainsi développer un traitement qui permet “d’augmenter la densité capillaire.”

C’est le Parisien qui relate l’affaire. Cette molécule, la Stemoxydine  a été administrée sous forme de lotion à 53 des 101 cobayes volontaires pour un test clinique. Les 48 autres se sont massé le cuir chevelu avec une solution placebo. Et au bout de trois mois, “la densité capillaire des personnes traitées avec la Stemoxydine s’est révélée significativement plus importante que chez les autres”, ont constaté les auteurs de l’étude. Le traitement a permis d’augmenter la densité capillaire des cobayes de 4%, soit un gain de 1.700 cheveux, rapporte l’étude.

Vendu en pharmacies et parapharmacies (environ 80€ par mois) sous le nom de Dercos Neogénic à partir du mois de septembre, le nouveau traitement à la Stemoxydine sera proposé en coffrets de monodoses quotidiennes de 6 ml, à utiliser en cures de trois mois.

“Nous perdons chaque jour, naturellement, entre cinquante et cent cheveux, et, contrairement à une idée reçue, les femmes sont aussi concernées que les hommes”, rappelle le professeur Reygagne interrogé par Le Parisien, pour qui ce traitement aura des effets bénéfiques au-delà du crane. “Cette chute, lorsqu’elle devient plus importante, a souvent des conséquences psychologiques importantes. Culturellement, la chevelure a toujours été un symbole de séduction, de vitalité, parfois même de pouvoir, en tout cas elle participe de l’estime de soi”, analyse-t-il.

Bon messieurs, vous qui êtes terrifiés par la brillance de votre crane vous avez deux choses à noter. La première c’est le rendez vous que l’Oréal fixe à votre carte bancaire en septembre et le second c’est aussi qu’on peut être chauve et sexy …

Kelly Slater oui on peut être chauve et sexy

7 thoughts on “La fin de la calvitie a nouveau annoncée

  1. Le hasard fait bien les choses. Je me suis rendu compte que généralement, ce qu’on fait par hasard ou ce qu’on ne prend pas au sérieux sont nos plus grandes réussites, comme pour ces chercheurs californiens.

  2. Beaucoup de recherches ont pour objet la guérison de la calvitie. Il me semble que toutes sont efficaces et leurs systèmes sont assez similaires d’ailleurs. Celle que je préfère concerne la propolis. Cette résigne semble toute indiquée pour combattre la calvitie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *