mon adieu au club med gym

Share

Ceci chers lecteurs est mon testament de pigeon du club med gym.

Le club med gym

Voici donc le quatrième et dernier opus d’une série qui aura je dois l’avouer contribuer de manière réelle au succès du blog. Après  plongée en eaux troubles : les vestiaires du club med gym  publié en mai 2011, Le Club med gym ca suffit en octobre de la même année et En vrac mais pas par hasard un regard sur le Club Med Gym en février 2012; cette fois c’est la bonne. Le 11 novembre dernier je suis sorti pour la dernière fois de ma salle de sport infernale sans même jeter un dernier regard au désormais célèbre Mr Tout vieux, tout gras et toujours tout nu qui, serviette parfaitement positionnée sur l’épaule gauche semblait particulièrement fier des effets désastreux de son dernier traitement contre le cancer de la prostate.

C’est une semaine avant cette date que prostré derrière mon nouveau bureau quelque part dans le 8ème arrondissement de Paris, probablement obnubilé par le papier peint de grand-mère qui en recouvre les murs depuis les années 60,  je comparais les offres des différentes salles de sport parisiennes pour savoir comment faire pour tout à la fois : me donner bonne conscience, décompresser du stress local, lutter contre le bidon de la trentaine de plus en plus tassée, ne pas vider complètement mon compte en banque et bien sur renouveler mon stock de sujets à vous raconter…

16€ la séance

Je venais de recevoir un courrier un peu désespéré du Club Med Gym m’indiquant que mon abonnement touchait à son terme et qu’il était grand temps de le renouveler. En échange de la modique somme de 990€ on m’offrait l’accès illimité à toutes les salles de 8.30 à 22.00 avec en prime le prêt d’une serviette propre à chaque passage et le cadeau de l’année … une trousse de toilette trop classe estampillée “CMG”… Pour me motiver davantage j’ai même eu droit à mes statistiques de passage… “oui cher It’s Good to be back cette année vous êtes venu 62 fois faire du sport dans votre club préféré il ne faut pas s’arrêter en si bon chemin !” 62 fois…. soit un peu plus de 5 fois par mois et donc un peu plus d’une fois par semaine … 62 fois …. je réalise d’un coup que si je trouve ce nombre raisonnable, quelque part j’ai aussi payé presque 16 € à chaque fois que j’ai passé ces satanées portes … 16€ pour une heure de sport (douche comprise) sans coach ni confort, à suer sur des machines surchargées d’autres “moi” désagréables et snobs ou par des videurs de bars gay obsédés presque autant par leurs muscles que par ceux des autres …

Faire un autre choix

ma nouvelle salle de sport ... non je déconne 🙂

Revenons à mon bureau au papier peint obsédant ou plutôt à ce que j’y faisais au moment de ma réflexion trépidante sur mon avenir sportif. Me saisissant des offres de ce qui peut être considéré comme le CE de mon lieu de travail, je compare avidement les tarifs des salles de sport. L’abonnement avec serviette du CMG est ici proposé à 780€ payable en trois fois. Ma séance de sport retombe d’un coup à 12€5 mais à bien y regarder je découvre aussi un abonnement aux salles VitHalles pour 550€ l’année mais sans la serviette … on est à moins de 9€ par séance … mon coeur bat déjà moins vite et mon bide se rétracte presque tout seul mais là, juste la ligne en dessous, voici que le CMG disparaît à jamais de mon esprit : je découvre les yeux ébahis que juste quelques étages au dessus de ma cantine professionnelle il y a une salle de sport dont l’accès nous est réservé de 8h à 20h en semaine pour … 70 € l’année … Adieu Club Med Gym, adieu Mr Bogosse, Mr Laskard, Mr Queen Gym, Mr Cadre dynamique et adieu surtout Mr tout vieux, tout gras et toujours tout nu… bonjour à vous Messieurs les pompiers qui représentaient 80 % de la clientèle de la nouvelle salle de sport d’It’s Good to be Back… Je ne sais pas pour vous mais moi je sens qu’après quelques mois de pratique intensive du sport je vais trouver de nouveaux sujets d’articles pour le blog …

Et le dimanche je fais quoi?

l'enfer de la piscine parisienne
Au début je me suis dis que le Week end je pourrais compléter mon activité sportive par un peu de piscine mais l’hiver aidant la bonne résolution ne s’est à ce jour réalisée qu’une seule et unique fois. Ma moitié m’a donc emmener visiter ces nouvelles salles de sport low cost dont une a la bonne idée de s’installer place de la République à deux pas de notre chez nous … Une première visite concluante dans un espace 2 fois plus grand que le CMG de République, des douches et vestiaires propres et une fréquentation raisonnable aux horaires qui sont habituellement les miens le tout pour 450€ par an … oui je sais faisons là encore les comptes 450+70/62 = 8,4 € la séance mon objectif de 2013 est de ne payer que 7,5€ la séance je vous laisse à vos calculatrices !

Un adieu de princesse

Le 11 novembre dernier j’entrais donc pour la dernière fois au Club med Gym République. En arrivant je donne ma carte lâchant un habituel “bonjour” au type de l’entrée qui, comme d’habitude, ne me répond pas me tend une serviette et passe ma carte dans sa machine qui, pour la première fois émet un son désagréable qui alerte les sens du mollusque de l’accueil. Il se met à scruter ma carte avec un minimum d’énergie. Moi, un peu heureux de mon effet je lui dis d’un air bien détaché “oui c’est mon dernier jour” et l’autre con de répondre “ah ouais ben au revoir” … mon regard s’est porté alors une dernière fois sur le mot écrit en lettres d’or sur son badge : “accueil”.

 

2 thoughts on “mon adieu au club med gym

  1. Bonjour
    Je viens de lire ton article sur ton désabonnement du ClubMedGym (je fais moi même de la muscu au club de République), j’ai trouvé ton article très drôle.
    Je suis justement en train de penser à mon … réabonnement dans un club…

    Stéphane

  2. J en suis arrivé a la meme conclusion et quitterai egalement le CMG dès la fin de mon abonnement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *