Homosexualité et Pédophilie … Roger nous donne une leçon de sophisme

Share
Une mauvaise blague et un débat qui dérape

Père de famille, propre sur lui et bon camarade Roger* a la trentaine triomphante. Parisien bien comme il faut et sympathique (pour de vrai), il aime a se présenter comme un homme libre. Une liberté qui parfois frise l’erreur de jugement et que j’ai malencontreusement rencontré au détour de quelques commentaires ébouriffants sur Facebook. J’ai essayé un temps de répondre posément comme il est nécessaire de le faire quand on tombe, au hasard de pérégrinations malheureuses, sur un sophiste, dans la pire acception du terme. Ces sophistes là, wikipédia vous l’apprendra, sont ceux qui ne visent que la persuasion d’un auditoire. Ils développent des raisonnements dont le but est uniquement l’efficacité persuasive, et non la vérité, et qui à ce titre contiennent souvent des vices logiques, bien qu’ils paraissent à première vue cohérents : des « sophismes ». Les sophistes ne s’embarrassent ainsi pas de considérations quant à l’éthique, à la justice ou à la vérité.

Ce jour là, sur Facebook le dessin, ni particulièrement drôle, ni spécialement talentueux,  que je vous présente ici est publié sur une page et devient le point de départ d’un débat improbable qui s’envenime quand notre Roger* lâche : « Attention les pédophiles sont en général des gay… ». A ce moment de l’échange je suis simple observateur et je découvre comme vous maintenant les propos qui suivent et que je reproduis sans les modifier : « Tu sais que 100% des pédophiles de l’église sont des homosexuels? Ça tu le sais, personne ne peut le nier. Et tu sais combien de femmes sont condamnées pour pédophilie? Aux assises 3,6% seulement sont des femmes. Mais le plus frappant c’est que 75% des actes pédophiles sont des incestes (de parents mariés envers leurs propres enfants donc certainement pas des prêtres). Donc les pédophiles sont essentiellement des hommes mariés. Voilà là au moins tu aura appris un truc… ».

 Le sophisme est là pour le coup évident, presque violent puisque plus c’est gros et plus ca passe : on commence par un jugement général « Attention les pédophiles sont en général des gay » qu’on fait ensuite semblant d’étayer en réduisant discrètement le débat : « Tu sais que 100% des pédophiles de l’église sont des homosexuels? » et bien sur on est pas à une contradiction prêt « c’est que 75% des actes pédophiles sont des incestes » donc hors de l’Eglise … donc si je résume la révélation de Roger seuls 25 % des actes pédophiles ont lieu « hors famille » … si l’on exclut les viols dans la rue, les attouchements à l’école ou dans les transports en commun, ceux des amis de la famille que reste t’il à l’Eglise ? quelque chose comme 2 ou 3 % ce qui est énorme mais la phrase choc : « 100% des pédophiles de l’église sont des homosexuels? » signifie en fait que 100% des 2 ou 3 % d’actes pédophiles commis le sont par des religieux homosexuels, ou plus exactement ont un lien avec l’Eglise et l’homosexualité. Ce n’est déjà plus la même chose mais c’est également faux puisque au fond un pédophile ne peut pas vraiment être « psychologiquement » homosexuel … Le Père Stéphane Joulain, thérapeute familial auprès des victimes d’abus sexuels à Paris l’affirme avec force : « considérer l’attirance d’un adulte pour un jeune garçon comme un cas particulier de l’homosexualité ne correspond pas à la réalité du vécu psychique des pédophiles. Le pédophile est un adulte dont le développement psycho-affectif s’est bloqué à la période de l’adolescence, et qui reste déterminé par les expériences faites à cet âge-là. Il se conçoit lui-même comme l’adolescent qu’il a en face de lui. Le désir n’est pas tourné vers le mâle, il est tourné vers le corps jeune — qui justement, quand il s’agit de celui d’un garçon qui sort de l’enfance, a encore des traits de la féminité. C’est un trouble de la différence sexuelle (que le pédophile n’aperçoit pas entre les générations), et non pas une marque d’orientation sexuelle. » En d’autres termes chez les pédophiles il n’y a que des gens potentiellement hétérosexuels ou potentiellement homosexuels …

 Roger poursuit quand même sur sa lancée affirmant : « Les chiffres des études John Jay et Brian Clowes, les plus scientifiques dans le domaine chiffrent en gros à 80% des coupables d’abus sur mineur pré-pubert son des hommes homosexuels. Mais cela ne veut absolument pas dire que 86% des homos sont des pédophiles. En fait la pédophilie est assez généralisée c’est le passage à l’acte qui est plus fréquent dans les milieux ou la sexualité est plus débridée. Logique non? Au sein de l’église c’est une chose. Dans la société civile américaine des années 60 à 80 (ça date un peu) 30 à 40% des pédophiles sont homosexuels alors qu’ils représentent 2 à 5% de la population. Trouve moi tes sources et comparons. »… On doit être rassurés puisque Roger nous le dit : il n’y a pas 86 % des gays qui sont pédophiles sinon finalement autant aller dans le Marais et arrêter 9 clients sur 10 des bars gays … c’est la banqueroute assurée ! Soyons sérieux même une minute…

 Roger ose le « Les chiffres des études John Jay et Brian Clowes, les plus scientifiques dans le domaine… ». Vous pouvez vous rendre sur le site du Huffington Post pour lire un article passionnant rédigé et publié par El Fredo sur ces « études  scientifiques ». Il a fait un vrai travail de recherches dont les résultats les plus significatifs sont les suivants :

1 – Tous les articles citant l’étude de Clowes renvoient vers un article du site World Net Daily, où l’on peut lire : « A 1988 study detailed in Baldwin’s report found that most pedophiles even consider themselves to be “gay.” According to the study, “Archives of Sexual Behavior,” some 86 percent of pedophiles described themselves as homosexual or bisexual. «  (“86% des pédophiles se sont eux-même décrits comme homosexuels ou bissexuels”.)

2 – L’étude mentionnée par l’article original est celle de Steve Baldwin, et le titre de l’étude est “Child Molestation and the Homosexual Movement“.

3 – C’est page 271 que l’on découvre que l’étude qui fait office de référence pour établir le lien entre homosexualité et pédophilie, au point d’être reprise et citée partout sans vérification, même par Roger, est elle-même basée sur une autre étude mentionnée par Baldwin, indiquée à la note n° 18 de cette page 271 : W.D. Erickson et al., Behavior Patterns of Child Molesters, 17 ARCHIVES SEXUAL BEHAV. 77, 83 (1988).

4 – Le passage que nous recherchons se situe à la page 83 : « Eighty-six percent of offenders against males described themselves as homosexual or bisexual. » (86% des auteurs d’agression sur des garçons se sont eux-même décrits comme homosexuels ou bissexuels.”)

“Against males” : deux mots qui changent tout.

Cher Roger, la citation qui est reprise partout et notamment par toi est TRES différente de la source originale par ces deux petits mots : “against males”. Le chiffre de l’étude originale concerne les auteurs d’actes de pédophilie sur les seules victimes masculines, alors que l’usage qu’en fait Baldwin attribue ce chiffre à l’ensemble de la population pédophile par le biais d’une citation tronquée, ce qui est soit malhonnête, soit le signe d’un manque de rigueur assez consternant pour une étude prétendant à une certaine rigueur scientifique.

L’enquête d’El Fredo est pour le moins passionnante et pleine de surprises. On y retrouve également une étude publiée par le “Official Journal of the American Academy of Pediatrics” (également mentionnée par le “Journal of the American Medical Association”) et qui tend à démontrer que la proportion de personne potentiellement homosexuelles parmi les pédophiles est proche de celle dans la population générale. Autrement dit, il n’y a pas plus d’homosexuels parmi les pédophiles, ou de pédophiles parmi les homosexuels, qu’il n’y en a pour les hétérosexuels…

C’est probablement la dernière fois que je réagis à ce genre d’inepties qui tendent à utiliser un mensonge éhonté pour justifier une opinion que je classe, tout à fait personnellement, dans la catégorie des “idées pitoyables affligeantes issues de cerveaux a minima rétifs à un minimum de réflexion”. Être capable de dire : pédophile = gay est du niveau de Noir = voleur. C’est une sorte de racisme intellectuel qui trouve ses sources dans la noirceur humaine la plus vile, celle que nous cherchons à combattre avec plus ou moins de succès chaque jour. Et surtout c’est d’un fatiguant ! moi aujourdhui je voulais publier un article sur Boris Johnson !

* le prénom a été modifié

 

6 thoughts on “Homosexualité et Pédophilie … Roger nous donne une leçon de sophisme

  1. Je viens de lire les leçons de “monsieur” Roger !! Pour etre clair sur mon opinion à propos de lui : gros con !! Malheureusement tellement de gens pensent comme lui !! 

  2. Quoique vous osiez en penser. L’essentiel des victimes de pédophilie sont des jeunes garçons. Comme vous l imaginez les femmes ne s adonnent quasiment jamais a ces deviances. Je vous laisse reflechir pour trouver le lien entre homosexualité et pédophilie, vous avez 30 secondes.

    1. Étienne avant d’écrire des âneries on se renseigne : une fille sur 8 et un garçon sur 10 sont victimes d’abus sexuels avant d’avoir atteint leur majorité. c’est énorme mais cela démontre qu’il y a davantage de victimes de sexe féminin que de sexe masculin … je vous laisse réfléchir non pas à une évidence mais à un fait !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *