Les raisons du Scandal : comment je suis devenu accroc

Share
Kerry Washington alias Olivia Pope

Comme tout drogué il me faut ma dose et alors que le temps m’était donné j’ai fait comme tout bon boulimique qui se respecte : j’ai avalé sans retenue jusqu’à la dernière minute et il me fallu quelques heures pour reprendre mes esprits et retourner à la vie réelle. elle est pourtant toujours là, dans mon esprit : Olivia, ce jolie brin de femme qui allie avec classe le talent politique le plus exquis et la fragilité sentimentale la plus magistralement interprétée à la télévision depuis un sacré bout de temps.

Vous l’avez compris ma nouvelle drogue est Scandal, la série imaginée par Shonda Rhimes et diffusée depuis à peine un an aux États-Unis. A l’origine il y a Judy Smith, consultante en relations publiques et gestion de crises qui exerça ses talents en tant qu’assistante du Procureur puis en tant que responsable du service de presse de George W. Bush. Il aura suffit d’une rencontre de quelques dizaines de minutes entre Shoda Rhimes et Judy Smith pour que le personnage d’Olivia Pope prenne vie dans l’esprit de la scénariste. Scandal était née.

Olivia Pope, interprétée par la merveilleuse Kerry Washington, est donc une spécialiste dans la résolution de problèmes en tous genres et principalement quand se mêlent politique et communication. Elle est à la tête de son entreprise privée constituées de “gladiateurs en costumes” qui lui sont chacun et individuellement redevables de leurs vies. La série commence alors qu’Olivia vient de quitter le service de la Maison Blanche où elle a participé à l’installation d’un jeune président républicain plein de charmes.

Judy Smith, la vraie Olivia Pope

Comme toutes les séries on alterne entre histoires temporaires qui viennent nourrir le scénario de chaque épisode et la trame de fond qui mêle une grande histoire d’amour et un énorme … scandale qui pourrait faire basculer la République.

Tout est juste dans cette série qui est une sorte de mixte parfait entre The West Wing, The Good Wife et un je ne sais pas trop quoi de nouveau. Le rythme est effréné, même dans la manière dont parlent les acteurs ce qui rend le suivi des sous-titres parfois quelque peu pénible mais comment résister ?! En fait je trouve même que la trame de fond défile si rapidement qu’elle risque a tout moment de se briser sur une incohérence ou un manque de réalisme mais alors que je suis presque parvenu jusqu’au terme de la deuxième saison pour l’instant l’essentiel est sauf.

On me souffle à l’oreille que les studios devraient signer dans les jours qui viennent pour une troisième saison … I just can’t wait !!

pour finir un petit truc marrant : pour chaque épisode de Scandal, Judy Smith écrit sur son blog (https://www.facebook.com/thejudysmith?skip_nax_wizard=true) ce qu’elle aurait fait dans la situation d’Olivia Pope et c’est souvent instructif !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *