Retour sur la Porte de Brandebourg, cet otage de l’Histoire

Share
face à la porte de Brandebourg l'histoire en mode "touristes" C. Itsgoodtobeback.com
face à la porte de Brandebourg l’histoire en mode “touristes” C. Itsgoodtobeback.com

La porte de Brandebourg est aujourd’hui l’un des monuments les plus visités d’Allemagne. Situé au long de la Pariser Platz, à côté du Parlement et de la chancellerie, elle est un symbole martyrisé par l’histoire, un symbole de l’Allemagne, des pires heures de son histoire mais aussi de ses retrouvailles.

Erigée par Carl Gotthard Langhans pour le roi de Prusse Frédéric-Guillaume II entre 1788 et 1791 dans un style néoclassique, elle est à proprement parler la porte reliant Berlin à l’ancienne province  de Brandebourg qui entoure la ville et qui appartenait au Royaume de Prusse dont la capitale n’était pas Berlin mais Potsdam jusqu’en 1827.

Cette porte est constituée de cinq passages dont le principal était exclusivement réservé au Kaiser jusqu’à la chute de l’Empire en 1918. Elle est couronnée du fameux quadrige de Johann Gottfried Schadow qui figure la déesse de la Victoire sur un char tiré par quatre chevaux. Ce quadrige était exposé à Paris entre 1806 et 1812 sur ordre de Napoléon Ier qui l’avait ramené dans ses bagages suite à sa conquête de Berlin. En 1812 les prussiens victorieux ramènent la statue depuis Paris et y ajoutent un aigle prussien perché sur une croix de fer. Ces deux symboles de la force militariste de la Prusse disparaitront entre 1957 et 1991 quand cette partie de la ville était contrôlée par les communistes.

Ainsi est ce peut être Napoléon lui-même qui a donné à la porte de Brandebourg ce caractère symbolique si fort pour l’unité de la nation allemande. Quoi qu’il en soit c’est ici que l’Allemagne s’est retrouvée pour pleurer ou se réjouir, pour faire trembler le monde ou lui montrer une voie de paix. Au travers de ces clichés c’est toute l’histoire de l’Europe qui se raconte depuis l’émergence de l’idée nationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *