Les héros polynésiens du Beach Soccer

Share
Les Tiki Toa polynésiens
Les Tiki Toa polynésiens

Il y a le football, le football américain et le “beach soccer” format quelque peu oublié des médias métropolitains et pourtant sachez le, le “football de la plage” ou Beach soccer est bien un sport professionnel. Le site de la fédération française présente les choses ainsi : “Au cœur des 10 dernières années, le Beach Soccer a quitté les plages du brésil pour être adopté par des milliers de fans dans le monde entier. S’il est retransmis dans plus de 170 pays, c’est que les gestes techniques et spectaculaires font partie intégrante de ce sport, la maîtrise aérienne et la technicité sur le sable participant au dynamisme des rencontres.”

C’est en fait en 1992 que le Beach soccer passe du stade de rassemblement de beaux gosses autour d’une balle sur du sable fin à celui de compétition organisée, encadrée et internationale.  Deux fédérations concurrentes sont fondées : l’IBSA (International Blind Sport Federation) et la BSWW (Beach Soccer Worldwide). Cette dernière crée un championnat du monde annuel dès 1995. La FIFA qui flaire la bonne affaire intègre le football de plage dans son giron en 2004 et organise dès lors son développement et les compétitions internationales.

La victoire dans la douleur face à l'Argentine en quart de finale
La victoire dans la douleur face à l’Argentine en quart de finale

Voyez vous la compétition mondiale est en plein déroulement pour l’année 2013 sous le soleil de Polynésie française qui accueille le championnat cette année. Nos compatriotes polynésiens font d’ailleurs bien plus qu’accueillir, ils créent la surprise. Cette petite équipe prénommée les Tiki Toa ou “les guerriers statue” en Tahitien a fait vibrée le coeur des sportifs et de toute la Polynésie. Devant 4 200 spectateurs réunis au stade de To’ata, situé le front de mer de Papeete face à l’île de Moorea, les Tiki Toa se sont en effet hissés mercredi dernier  dans le dernier carré de la 7e édition de la Coupe du monde de beach-soccer en écrasant l’Argentine, championne d’Amérique du Sud 6 buts à 1.

Aujourd’hui c’était une étape presque infranchissable pour la petite équipe qui se retrouvait face à l’immense  équipe de Russie championne du monde en titre, en demi-finales du Mondial-2013 de beach-soccer. La défaite des Tiki Toa 5 buts à 3 est plus qu’honorable et cette équipe restera assurément dans l’histoire sportive de l’Océanie pour tous les moments de bonheur qu’elle aura donné à ses spectateurs.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *