Salaires : comment vous situez-vous par rapport à la moyenne des Français en 2013 ?

Share

echelle_des_salairesC’était il y a trois ans que je posais pour la première fois cette question : Quelle est la proportion de salariés qui gagne plus et moins que moi ?

Le 31 octobre dernier, l’Insee a publié sa dernière étude sur l’évolution des salaires et de l’emploi en France avec bien sur un délai de mise à jour de deux ans. Les chiffres que vous allez donc découvrir sont ceux de l’année 2011 alors que l’article proposé la dernière fois vous permettait de vous situer par rapport aux chiffres de l’année 2010. Pour faire le test, il vous suffit de vous rendre sur le site de l’observatoire des inégalités en cliquant sur le lien et de rentrer votre salaire net mensuel pour savoir où vous vous situez en France en termes de rémunérations. On espère que l’observatoire des inégalités mettra rapidement à jour sa calculatrice pour prendre les évolutions 2010 – 2011.

Ces évolutions ne sont pas mirifiques, autant vous faire une raison tout de suite et vous dire que malheureusement les choses ne vont pas tellement s’améliorer. En 2011, le salaire net moyen s’élève à 2 130 € (salaire net mensuel en équivalent temps plein (EQTP) d’un salarié français, du secteur privé ou public). Le salaire moyen apparaît en augmentation de 2,3 % par rapport à 2010 mais une fois que l’on prend en compte l’inflation sur la même période, l’augmentation n’est plus que de 0,2 % contre 0,5%  en 2010 et 1,2% en 2009. Pour paraphraser François Hollande, l’augmentation est en plein ralentissement …

Nous en avons déjà longuement parlé par le passé : le salaire moyen est une farce car il masque les diversités salariales. Ce qui compte vraiment, c’est le salaire médian puisque il fixe la ligne entre les deux grandes catégories de français : la moitié des salariés français gagne plus que le salaire médian et l’autre moitié gagne moins. En 2011, il est à 1712 €, en augmentation de 0,1 % par rapport à 2010 ce qui démontre une quasi stagnation des salaires dans le pays avec une légère augmentation des salaires les plus élevés.

L’INSEE nous confirme ce que tout les sociologues annonçaient depuis longtemps : les employés se sont substitués aux ouvriers en tant que catégorie la plus pauvre de notre société. Désormais le salaire net moyen des employés ‘1554 euros net) est plus faible que celui des ouvriers, 1635 euros nets. C’est le second effet de la crise industrielle française contre laquelle se bat M. Montebourg. En effet “Les pertes d’emplois enregistrées dans l’industrie et la construction ont affecté principalement des salariés peu qualifiés et peu rémunérés et conduit mécaniquement à une hausse du salaire moyen des salariés ayant conservé leurs postes.” Les ouvriers sont moins nombreux et ceux qui restent sont les mieux payés. Les autres désormais au chômage sortent des statistiques sur les salaires.

Les 10 % des salariés les plus pauvres gagnent moins de 1 170 € net par mois mais quand on parle de femmes les chiffres sont en core plus à la baisse puisque Les 10% des femmes les moins payées touchent une rémunération inférieure à 1120 euros nets.

Chez les cadres aussi la crise se fait sentir. Le salaire moyen est pour eux de 3 988 € net par mois. Il est en baisse de 1,5 % et masque une incroyable diversité entre cadre moyen (comprendre bas) et cadre supérieur. Les 10 % de français les mieux payés gagnent au moins 3400 euros net par mois et les 1% les plus riches ont gagné plus de 7817 euros…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *