Start 2014 : un blogueur heureux dans un monde si triste

Share
2014 new year
Are you ready ?

Cette page est longtemps restée blanche car comment faire un bilan de l’année 2013 face à tant de contrastes ? Je n’ai trouvé qu’une phrase qui résume bien mon état d’esprit alors que s’ouvre 2014 : “un homme heureux dans un monde de merde”, c’est bien ce que je suis, c’est bien ce que fut mon année 2013. Un homme heureux parce que 2013 fut une année de projection dans l’avenir avec la réalisation de projets personnels importants, celle de mon union, celle d’un investissement à Montpellier. Une année entouré de nouvelles têtes et d’autres bien plus anciennes refaisant surface, une année peuplée d’amitiés saines et joyeuses sans paraître et faux semblants.

Alors oui, il en faut, je dois bien reconnaitre que 2013 fut une bonne année et cela même pour mon double malfaisant et irritant ItsGoodToBeBack. Nous avions tout à craindre des résultats “d’audience” du blog au lendemain d’une année 2012 marquée par de grands évènements en lien direct avec les thématiques du blog et ces craintes se sont réalisées quand au cours de l’été Google a fait une mise à jour majeure de son moteur de recherche qui s’est traduite par une diminution de 22 % du trafic sur le blog  en juin et juillet.

Pourtant nous avons doucement et sereinement remonté la pente en automne et en hiver pour finir sur une note très positive et pour cela je dois remercier grandement nos députés européens et surtout leur indécrottable incompétence qui est pour beaucoup dans les résultats positifs du blog puisque les articles relatifs à la pêche en eau profonde et au chalutage des 11 et 12 décembre sont les 1er et 3ème articles les plus lus du blog en 2013 représentant même plus de 6 % du trafic total sur l’année. Entre les deux se glisse un ancien article de 2011 toujours très populaire sur les dessous des vestiaires du club med gym de Paris.

ItsGoodToBeBack met son masque et se prépare pour 2014
tu mets ton masque et tu te prépares pour 2014 …

Je le disais l’année dernière déjà, ce blog, je l’ai voulu à mon image c’est à dire spécialiste de rien et ouvert à tout et les lecteurs l’ont bien compris puisque les 4 mots clés les plus utilisés sur les moteurs de recherche et conduisant à Itsgoodtobeback sont en 2013 dans l’ordre : “Hannah Arendt“, “taille de pénis“, “Elections Paris” et “Helmut Newton” …

En termes de visiteurs, les nouveaux outils de Google Analytics me permettent de mieux vous connaitre. Ainsi je sais que 25 % d’entre vous ont entre 18 et 24 ans et 27 % entre 25 et 34 ans. Vous êtes majoritairement des femmes (55 %); et des Français (80 %), la deuxième nationalité la plus représentée étant sur le blog les citoyens des Etats-Unis à 3 % devant nos amis belges (2,9 %).

En tout cas je me dois de vous remercier encore et encore. Merci donc aux 139 300 visiteurs uniques de 2013 (+ 6%), aux 182 abonnés des newsletters (+23 %), aux 369 abonnés twitter (+88 %), aux 971 du compte Facebook (+10 %), aux 167 “j’aime” de la page Facebook (+96 %), aux 213 abonnés de la page Google + (+400 %) et à leurs 1 594 “plus” contre 45 seulement il y a de cela un an…

Je ne doute pas que 2014 sera encore une fois une bonne année pour le blog et cela pour une raison simple, il s’agit d’un outil d’évasion et de colère et je sais que malheureusement, comme en 2013, je ne manquerai pas de sujet d’indignations et d’envies d’évasion. 2013, l’année du renouveau pour tous les fascismes et les extrémismes n’augure rien de bon en 2014. J’ai par avance peur du titre prévisible de mon article du 26 mai 2014, lendemain d’élections européennes : “le FN aux portes du pouvoir”… entre lassitude et révolte je ne sais où ma plume politique me portera dans les mois à venir alors laissez moi mettre mon masque, prendre mon arme et vous rappeler que l’année qui s’ouvre ne sera que ce que nous déciderons d’en faire. Très bonne année à toutes et tous et à la manière des vœux de l’hilarant Jean-François Copé, “je vous embrasse”.

2 thoughts on “Start 2014 : un blogueur heureux dans un monde si triste

  1. Évasion, colère, coups de sang, talents cinématographiques… Entre le Taj Mahal et la Table Mountain, qu’il est bon d’espérer conserver la bouée d’amarrage de votre plume. Un goût de France qui a la saveur de sa beauté. Soyez heureux/se chère Hauteur, car vous nous le rendez bien. Viva 2014 et la réalisation enfin de nos vœux les plus chers !
    Une fois n’est pas coutume, Lucette m’en voudra-t-elle (?), je serai triviale et vous enverrai de “grosses bises sur vos joues littéraires” !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *