Au coeur de Sotchi … back in the USSR

Share
Douche. 1932. (Boris Ignatovitch)
Douche. 1932. (Boris Ignatovitch)

On a dit et écrit beaucoup sur les jeux de Sotchi et, force est de le constater, la mayonnaise médiatique a (pour le moment) du mal à prendre … Pourtant France télévisions y met le paquet avec 3 chaînes qui se relaient en permanence et des chaines de télévision sur Internet pour ne rien rater des aventures  d’une centaine bonshommes en survêtement plus ou moins de bon gout (les survêtements) faisant de la luge (les bonshommes) … je grossis le trait je sais  mais comme certains de mes adorables lecteurs en font de même à mon propos dans les commentaires de certains posts je ne vois pas pourquoi je m’en priverais … trêve de parenthèses…  je disais donc France Télévision se met à la page de Sotchi et comme l’URSS, enfin je veux dire la Russie, nous la joue en bon revival des années 80 … pensez donc en 2014 les commentateurs star de la télévision française (qui font vibrer @SolidShell) sont Gérard Holtz et l’incroyable Patrick Montel avec sa coupe de cheveux tout droit tirée d’un documentaire sur la jeunesse de Léonid Brejnev ! Patrick Montel l’homme qui est capable de pousser une sprinteuse française au suicide … C’était en direct dimanche … le sprint touche à sa fin et le Montel se lâche lançant un  “Je suis sûr qu’il y a la médaille de bronze au bout” à la française  Anaïs Bescond dans les secondes qui suivent deux concurrentes (Olga Vilukhina et de Vita Semerenko) passent devant la Française juste pour faire comprendre au commentateur que l’envie qu’il ferme enfin sa gueule n’est pas que française mais internationale. Et voici le zouave qui regarde la sportive au bord de l’apoplexie et lui dit (sérieusement) “ce qui ne te tue pas te rend plus fort, tu le sais ça ?”….  La belle Anaïs tourne les talons des larmes plein les yeux pendant que notre talentueux journaliste conclue “Aie, aie, aie, j’aurais préféré qu’on ne l’ait pas en direct celle-là…” et nous donc!

Pourtant on ne peut en vouloir à France Télévision de nous avoir sorti du formol les deux étoiles des années 80 du journalisme sportif, quoi de plus adapté que Gérard et Patrick au pays des soviets quand il s’agit de commenter des jeux à ce point marqués par une organisation digne d’un pastiche de la Russie d’antan ?

Les toilettes de Sotchi
Les toilettes de Sotchi

Je ne vais pas revenir sur les débats politiques qui sont rabâchés à chaque fois que les Jeux se déplacent dans un pays au régime pas très en adéquation avec notre vision du monde à nous … bien que certains membres du Printemps français se sentent bien plus à leur aise à Moscou qu’à Paris par les temps qui courent d’ailleurs Gérard Depardieu lui a depuis déjà quelques temps préféré l’ambiance virile vladimirienne à celle un peu trop pincée et précieuse (à son gout) de notre Bertrand Delanoe  ! Quoiqu’il en soit, les journalistes sont revenus assez longuement aussi sur l’accueil glacial qui leur est fait avec des chambres sans lit ou des douches sans eau dénonçant avec une vigueur qu’on ne leur connaissait pas sur les sujet politiques et de société le vrai scandale de Sotchi : pas qu’on tabasse des “PD” dans les caves où qu’on mette en prison des opposants politiques… non le vrai scandale c’est qu’il n’y a pas d’eau chaude dans la douche de Laurent Luyat !!

Non mais quoi Laurent !? t’es un mec un vrai avec des poils pour te tenir chaud et comme le dirait Vladimir : un mec, un vrai ca ne se lave pas ca sent le mec ! (petit clin d’oeil aux fans du film In & Out)

En réponse aux allégations des journalistes occidentaux ce n’est pas moins que Dmitry Kozak, vice-premier ministre responsable de la préparation des préparations olympiques qui est monté au créneau. Le voici qui accuse  les journalistes occidentaux de vouloir saboter délibérément les JO de Sotchi car comme tous les occidentaux ils ne supporteraient pas la grandeur retrouvée de la Russie… et pour preuve que tous les journaleux à la solde du Grand Capital ne sont que des menteurs, Dmitry a une arme absolument imparable : “Nous disposons de caméras de surveillance dans les hôtels qui montrent que les gens allument la douche, dirigent le jet vers le mur, puis quittent la chambre d’hôtel pour la journée entière”… hey Laurent Luya, quand tu es dans ta douche froide pense à sourire à la caméra de Vladimir !

Vraiment après les double toilettes et leur mode d’emploi imagé …. on a presque envie de plaindre les pieds-nickelés de France Télévision !

(la photo à la Une de l’article est tirée d’un excellent papier intitulé Représenter le corps socialiste : l’exemple du peintre A. Deïneka (1899-1969) que vous trouvez sur le site de l’EHESS en cliquant sur le lien)

Le mode d'emploi (officiel et réel) des toilettes à Sotchi
Le mode d’emploi (officiel et réel) des toilettes à Sotchi

2 thoughts on “Au coeur de Sotchi … back in the USSR

  1. Chère Hauteur,

    Vous me manquiez ! Mais votre article est un peu trop WCentré à mon goût ! Certes nos journalistes reflètent la flétrissure globale et progressive de notre pays. Évidemment la Russie de Poutine est encore pire que ce que feu Anna Politovskaïa nous décrivait avant d’être sauvagement assassinée, mais de là à finir sur une touche au sujet des toilettes quand le monde s’évertue à défendre les homosexuels de Russie, mais surtout au-delà, l’ignorance progressive des droits de l’homme dans ce pays dictaturé, je vous aurais attendu sur ce sujet bien que vous vous défendiez au tout début d’y venir. Allons chère Hauteur, ne tournez pas autour du pot, tirez la chasse de la bêtise de nos journaleux et poussez fort votre plume pour vous insurger sur les lois liberticides de la Grande Russie !

    Enfin sachez-le, votre billet a réveillé en moi une certaine nostalgie d’être loin de notre Mère Patrie où des scribouillards facétieux et subtils tels que vous rendent notre quotidien si doux.

    Je vous embrasse chère Hauteur, à très bientôt de vous lire !
    Bises

    Lucette

    1. Ma chère Lucette vos commentaires et votre mèche rebelle m’aviez manqués malgré l’injustice de vos reproches… j’ai en effet choisi de porter un regard en biais un peu sarcastique et amusé sur ces JO tout simplement parce que les sujets sérieux que vous soulevez ont déjà été traités sur ce blog que décidément vous ne lisez plus assez 🙂 en voici quelques exemples https://itsgoodtobeback.com/2013/12/this-show-is-dedicated-to-vladislav-tornovoi/ ou encore https://itsgoodtobeback.com/2012/03/la-saga-erotique-de-vladimir-poutine/ et aussi https://itsgoodtobeback.com/2014/02/coming-out-ces-sportifs-qui-changent-les-mentalites-a-4-jours-des-jeux-de-sotchi/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *