Le jour d’après Marine

Share

retrouvez-tous-les-resultats-des-elections-europeennes-sur_1837428_800x400Cela faisait deux ans que la présidente du Front national l’annonçait, son mouvement serait le premier parti de France au lendemain des élections européennes de 2014. Cela est chose faite. On peut pleurer, se lamenter, se révolter, traiter les français d’imbéciles fascistes… cela ne changera rien à une réalité violente mais irréversible … le FN a gagné seul son premier scrutin national et tout se passe passablement bien dans le déroulé de la stratégie frontiste de la conquête du pouvoir avec comme point de chute l’élection présidentielle de 2017.

Je l’écrivais dimanche, ni les abstentionnistes, ni les électeurs du FN ne sont responsables de cette situation. Seuls ceux qui fleurissent la route de Marine le Pen de leur incompétence et parfois de leur corruption sont à blâmer. En 1983 François Mitterrand renonce à appliquer le programme pour lequel il a été élu en 1981. Quelques années plus tard il reconnait qu’on a tout essayé pour lutter contre le chômage mais que rien ne peut abattre ce fléau. En septembre 1995, c’est Chirac qui annonce renoncer au programme validé par les français au mois de mai … En 2002 Lionel Jospin et ses militants l’affirment bien haut l’insécurité des français ne serait qu’un ressenti fantasmé, loin de la réalité … au lendemain du 2nd tour de scrutin alors vainqueur de l’extrême droite avec 80% des voix Chirac refuse le Gouvernement d’Union nationale et fonde l’UMP rassemblant la droite et laissant orphelins des millions d’électeurs. En 2007 Sarkozy fait valider par le Parlement un traité européen rejeté par les français lors du referendum de 2005… démocratie quand tu nous tiens… le petit homme de la droite avait promis une révolution libérale qui accouche in fine d’une romance avec un mannequin chanteuse et de réformettes sans ambition. En 2012 “Moi Président” promet le changement qui se résumera au mariage gay et au démontage des réformettes de son prédécesseur accompagné de la plus formidable augmentation de la fiscalité jamais orchestrée en l’espace d’un an et demi.

Et vous vous étonnez encore que portés par la rage et le désespoir les électeurs ne se décident enfin à les virer tous, cédant ainsi aux chants mélodieux du FN nouveau genre !?

Les résultats sont clairs et non ambigus et se résument en une phrase : le FN rafle tout ! En l’espace de 5 ans, le FN a multiplié par presque 4 son score, réussissant à prendre la tête pour la première fois au niveau national mais aussi dans 71 départements. La victoire du parti de Marine Le Pen était annoncée par la quasi totalité des instituts de sondages mais l’ampleur du succès est plus significative que ne le laissaient penser les enquêtes d’opinion. Le Front national a ainsi su convaincre  non seulement son électorat traditionnel mai aussi capter une partie des électeurs de l’ensemble des autres partis.

Ainsi, si les listes centristes Modem-UDI progressent de près d’un point et demi par rapport au dernier scrutin, il s’agit d’un trompe l’œil.  En effet, en 2009, le Modem de François Bayrou obtenait seul 8,46 % des voix et 6 sièges de députés européens. L’UDI dont les candidats actuels se présentaient en 2009 avec l’UMP avait obtenu 5 sièges. En 2014 les deux mouvements rassemblés et perdent 4 sièges de députés européens. A Gauche,  le Front de Gauche de Jean-Luc Mélenchon est le seul mouvement à obtenir un score équivalent à celui de 2009 avec 6,34 % des voix. Pour autant ce résultat masque le fait qu’il n’a pas su capter les électeurs de l’extrême-gauche dont les listes obtenaient il y a cinq ans 6,1 % des voix contre seulement 1,6 % aujourd’hui …. C’est le FN qui a siphonné les voix du NPA ou de LO.

Le Parti socialiste à 13,98 % est à son plus bas historique, sous son seuil de 1994, quand la liste conduite par Michel Rocard avait obtenu 14,5 % des suffrages. Enfin Les Verts  sans Daniel Cohn-Bendit redeviennent Les Verts et perdent plus de 7 points par rapport au scrutin de 2009…. Je ne vais vous la faire courte, le Fn a convaincu les électeurs de l’ensemble des familles politiques.

Et maintenant on fait quoi ?

J’ai bien peur que la réponse soit : on continue au grand bonheur de la Marine qui engrange… La droite s’apprête à imploser, la gauche se morfond en expliquant que les français sont des cons et le Gouvernement ne changera pas de politique. Les réformes sans ambition se succèderont et je vous promets par exemple une réforme territoriale catastrophiquement minimaliste sans aucune réduction du nombre d’élus … Nos dirigeants sont devenus sourds et aveugles et la colère brune gronde …. pendant se temps ca s’indigne sur twitter … indignez vous disait il mais pour quoi faire? Dans tout ce brouhaha seul, une fois n’est pas coutume, Jean Luc Mélenchon semble avoir trouvé les mots … «Va la France. Va ma belle patrie. Allez les travailleurs, ressaisissez-vous. Ne laissez pas que tout ça soit fait en votre nom. Ne permettez pas que la France soit autre chose que ce qu’elle est dans le cœur du monde entier.»


Conférence de presse de J.-L. Mélenchon… par lepartidegauche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *