Copa do Mundo : meu deus eles são lindos (2ème partie)

Share

Ils sont beaux et chauds comme le sable fin, les vedettes tricolores ont fait une entrée en fanfare hier soir à la Coupe du Monde brésilienne 2014 et c’est pour moi l’occasion et le plaisir de vous livrer la seconde partie du post “Mon dieu qu’ils sont beaux”, ou pour faire couleur locale “meu deus eles são lindos” ! Je vous le rappelle, le principe est simple … il y a 32 équipes qui ont été réparties en 8 groupes, je vous proposerai donc un seul et unique joueur par équipe libre à vous de désigner le vainqueur 🙂

Groupe E : 4 équipes s’y affrontent la Suisse, l’Equateur, le Honduras et naturellement la France !

Nos amis Suisse ont le choix car finalement leur équipe est largement constituée de joueurs non seulement talentueux mais également au charmes indéniables. Comme il fallait faire un choix j’ai donc sélectionné pour vous Roman Bürki avec une option sur Valon Behrami… pour ce qui est de l’Equateur, la question est vite réglée par le regard chafouin de Joao Rojas. Le Honduras, nous l’avons découvert hier soir crampons aux pieds et une fois les photos en mains je dois avouer que mon problème a été à l’inverse du cas Suisse … qui choisir? Mon choix s’est porté sur Beckeles Brayan qui avait défrayer la chronique en remerciant très chaleureusement l’un de ses coéquipier… à l’époque, face au déferlement de commentaires homophobes il avait du préciser que non, il n’avait pas mis la langue !

Et bien sur, à tout seigneur, tout honneur, dans ce groupe E comme “espoir” il y a la France et son équipe largement renouvelée, pleine de bellâtres à la vingtaine triomphante, avec à leur tête, dans des styles très différents, deux bogosses talentueux : Karim Benzema et Olivier Giroud ! sans commentaires …

Le groupe F : Argentine, Bosnie, Iran, Nigéria

Pour réaliser notre petit tour d’horizon, autant vous dire que ce n’est pas le groupe le plus simple… essayez vous de trouver des photos un tantinet sexy de joueurs iraniens ! Mais bon on ne recule pas devant l’effort et on commence par la Bosnie. Ce n’est pas un simple tour de chauffe grâce à Asmir Begović ses 1m96, sa belle gueule et sa carrure de gardien des enfers… Le Nigéria compte beaucoup sur sa star montante John Obi Mikel, et nous aussi ! L’Argentine elle, a une star, celle des tatouages en la personne de Ezequiel Lavezzi ! Il nous reste l’Iran  et là et bien difficile de juger mais j’ai retenu pour vous le très sérieux et sage Karim Ansarifard !

Le groupe G : avec l’Allemagne, le Portugal, le Ghana et les Etats-Unis

Une coupe du Monde ne serait pas vraiment La coupe du monde sans la Mannschaft et la barbichette de Mats Hummels le joueur de Dortmund. S’il ne s’inquiète pas trop de rencontres fortuites avec le défenseur américain Fabian Johnson ou le monsieur muscles du Ghana Kevin Prince Boateng ! Non ce que l’allemand peut craindre le plus c’est le ballon d’or des terrain et des défilés : Cristiano Ronaldo dont les photos s’étalent partout sur ce blog avec Cristiano, l’homme qui fait rêver Paris, Cristiano, un homme en orCristiano, un homme en or ou encore Cristiano Ronaldo, un fan et un calin en plein match

Nous en venons donc au dernier groupe, le H regroupant la Belgique, l’Algérie, la Russie et la Corée du Sud :

L’homme sexy chez nos amis belges c’est clairement Eden Hazard ! son équipe part d’ailleurs favorite face au petit poucet Sud Coréen  dont la star est Park Chu Young. En Russie, là encore il y a du style bien local mais quand on parle de l’équipe nationale Russe qui doit faire honneur au Tsar Poutine alors on ne peut s’empêcher de regarder avec une certaine candeur Alexander Kokorin, 21, attaquant du FC Dynamo Moscow, présent dans l’équipe national qui postait à longueur de temps ses photos personnelles accompagné de son meilleur ami Pavel Mamaev, 25 ans joueur au CSKA Moscow … face au scandale et aux risques professionnels et personnels que les deux garçons encourraient, ils ont été obligés de dire tout le mal qu’ils pensaient de la perversité … il fallait néanmoins une certaine dose d’inconscience et donc de courage de leur part …

Pour finir il nous reste donc nos cousins d’outre-Méditerranée , l’Algérie qui n’est jamais radine en bellâtres cramponnés même s’ils sont plus sages que leurs voisins marocains et nettement moins déshabillés! J’ai retenu parmi les fennecs le jeune défenseur Aïssa Mandi !

Au moment d’en finir avec ce long album photo de la coupe du monde 2014 vous me permettrez d’avoir une pensée pour le grand absent français, chouchou absolu et ancien bordelais… Yohan Gourcuff !

 

En cadeau … les héros de ces équipes en 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *