Derrière le foot … la France championne du self-bashing

Share
via badibulgue.free.fr
via badibulgue.free.fr

C’est le New York Times qui a eu cette excellente idée de réaliser un sondage dans 19 pays concernant la Coupe du Monde en posant 3 questions :

– qui d’après vous va gagner la coupe du monde ?

– quelle équipe souhaitez vous voir perdre ?

– quelle équipe a le plus beau football ?

Nous laisserons de côté cette dernière question à laquelle 16 pays réponde le Brésil et 3 l’Espagne. Non les questions vraiment inintéressantes sont les deux premières pour lesquelles il est demandé aux sondés de donner non pas une réponse mais deux : un premier choix et à défaut un second choix.

Avec la question : qui d’après vous va gagner la coupe du monde ? on peut facilement étudier le degré de chauvinisme des personnes interrogées et constater quelques variantes selon les pays. Ce n’est pas vraiment une surprise, 15 pays sur 19 donnent comme premier choix : le Brésil, pays hôte et déjà vainqueur à 5 reprises de la compétition. Seuls l’Espagne, tenante du titre, l’Argentine, ennemi footballistique héréditaire de la Seleção, et les États-Unis (qui ne devraient pas atteindre les 16èmes de finales) ont choisi de se mettre eux même en tête des prédictions mélangeant peut être un peu trop rapidement la “prévision” avec le “souhait” …  On notera que le Brésil s’est naturellement lui même choisi…  Au top des pays chauvins on retrouve donc, sans surprise … les Etats-Unis !

Le second choix est lui aussi à prendre en compte. Ainsi les 3 pays s’étant auto-proclamés “favoris” de la compétition (hors Brésil)  choisissent en 2nd choix le pays hôte comme alternative à leur victoire évidente ! Pour les autres les choses se compliquent … 10 pays sur les 15 ayant d’abord choisi le Brésil mettent en 2nd choix leur propre équipe nationale, c’est notamment le cas de la France, du Portugal, de la Russie ou même de l’Australie … les 5 autres font preuves d’encore plus de modestie … l’Angleterre, le Mexique, le Costa Rica, la Corée du Sud et la Grèce croient tellement peu en leurs chances de victoire qu’ils font preuve d’un fair play qui les honorent annonçant en général la victoire de l’Espagne ou de l’Allemagne.

Là où l’état d’esprit des pays se révèle au grand jour c’est naturellement avec la deuxième question : quelle équipe souhaitez vous voir perdre ? C’est là que vous avez le droit de vous laisser aller à vos petites haines personnelles et rancœurs internationales préférées. Le cas de l’Argentine est un vrai bonheur car nos amis argentins ont deux haines viscéralement ancrées dans leur histoire : la première est politique, comme un arrière gout de la guerre des malouines qui fait qu’en premier choix, l’équipe qu’ils veulent voir humiliée est bien celle de sa gracieuse Majesté britannique ! La seconde est sportive et est tournée entièrement vers l’éternel rival brésilien ! Décidément pour nos amis argentins le bonheur serait de battre la  Seleção sur son propre terrain et de regarder avec délectation tout un pays s’écrouler en larmes ! Seulement voilà, l’Argentine doit se sentir bien seule sur son continent où le foot est roi car les trois autres pays du continent, Chili, Brésil et Colombie choisissent comme perdant à humilier : l’Argentine ! Le 2nd choix est tout autant plein d’enseignements puisque les brésiliens, en pleine prise de conscience sur le cout de l’organisation de la manifestation sportive souhaite, en 2ème choix, la défaite … du Brésil et peut être derrière la Révolution qui s’en suivrait ! Pour les autres pays d’Amérique du Sud, une fois humilié le voisin argentin, la hargne se retourne contre le grand frère un peu envahissant du nord : les Etats-Unis. C’est d’ailleurs le pays choisi en premier par ses voisins immédiats, les mexicains qui se délecteraient de la défaite nord américaine !

Ces bonnes relations internationales ne sont pas l’apanage du continent américain … si la Russie souhaite d’abord la défaite des Etats-Unis, comme à la grande époque, les Sud-Coréens se délecteraient eux d’une défaite nipponne et les japonais d’une défaite Sud coréenne… En Europe, parce qu’ils ont la rancune économique tenace, les grecs souhaitent la défaite de l’Allemagne, ce qui est également le deuxième choix des anglais, des hollandais, des portugais et des espagnols … il ne fait pas bon être le plus puissant du continent par les temps qui courent …

Et les français me direz vous ?

Et bien les Français, comment vous l’avouez, tout le monde s’en fout complètement ! Il n’apparaissent dans la liste des pays que l’on souhaite voir perdre que pour un seul pays, et ceux qui souhaitent le plus la défaite de la France, je vous le donne en mille … ce sont les Français ! les mêmes d’ailleurs qui, dans un élan de chauvinisme avaient répondu en second choix à la question “qui va gagner” : la France ajoutant dans un soupir et en réponse à la deuxième question “mais j’espère bien que non!”. Donc nos chers compatriotes qui feront couler à flot des litres de bières à chaque match de leur équipe  en entonnant l’hymne national (que pourtant ils aiment pas du tout) espèrent la défaite de cette équipe ce qui leur donnera encore une occasion de vomir les joueurs, l’entraineur, le fric, ce pays de merde et bla bla bla et bla bla bla ….

Si je suppose que le souhait de défaite de la France se nourrit de sa perpétuelle envie de trouver de nouvelles raisons de râler et de désespérer, l’analyse du second choix des français éclaire parfaitement la situation du pays … Parce que s’il y a une chose que les français redoutent peut être plus encore que leur victoire … c’est la victoire de l’Algérie et toutes les manifestations de joies qui s’en suivraient sur les Champs Élysées avec tous ces jeunes qui brandiraient fièrement le drapeau de leurs ancêtres d’outre-Méditerranée. En pleine montée du FN et de la xénophobie (au sens propre du terme) les célébrations de la victoire de l’Algérie dans les rues françaises mettrait en émoi tout ce que notre beau pays compte d’habitants terrifiés par “l’autre”.

Une bonne coupe du monde est parfois plus utile à la compréhension des équilibres géopolitiques qu’un long exposé diplomatique au siège des Nations-Unies !

retrouvez le tableau récapitulatif de l’enquête d’opinion en cliquant sur le lien

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *