Itsgoodtobeback, le retour ou presque

Share

grrr-757x1024Depuis maintenant près d’un mois vous n’aviez plus de nouvelles. Et malgré une actualité chargée de pathos pas de coup de gueule de râle déboussolé ou simplement de retour sur mes expériences de petit parisien égaré … en un mot RIEN ! Et pour cause, j’ai du me plonger dans les entrailles d’un site dont j’avais perdu un temps l’accès et plus longtemps encore le contenu lui même.

Ceux qui s’amusent comme moi à écrire sur le net savent parfois la dangerosité de certaines mises à jour wordpress et plus encore des tripatouillages dans les bases de données informatiques qui telle la médecine du 18ème siècle a tendance à achever le malade plutôt qu’à le ramener à la vie…

Après quelques heures passées à sauver les articles, les médias et vos commentaires précieux… Après quelques heures digérées à migrer de 1&1 à OVH pour héberger le site devenu de taille respectable, à transférer les droits sur le nom de domaine (Itsgoodtobeback.com) et à réinstaller l’ensemble dans sa nouvelle maison me voici donc devant vous avec toujours les mêmes doigts, les mêmes envies en pire et la volonté assumée de continuer !

Je ne vous cacherai pas une certaine lassitude qui m’a pris ces derniers mois et que devant les incertitudes de ces dernières semaines quant à ma capacité à sauver mon journal peu intime l’idée de le laisser s’éteindre tel un bateau fantôme du net ne m’a pas qu’effleuré l’esprit. Pourtant malgré le silence bourdonnant de septembre vous êtes
7 000 à être revenus vous balader sur ces pages au moins une fois et moi, l’absence de l’écriture n’a fait qu’accroître ma mauvaise humeur quotidienne signe  que le journal de bord reste la meilleure façon de canaliser mes pulsions socialement meurtrières.

Alors voilà, que vous dire si ce n’est que décidément It’s Good To Be Back