Clinton, Juppé, la contre attaque des anciens

Share
c4c1c1066da0bf4bba1ab2819101a360-1307441847
Alain Juppé et Hillary Clinton en 2011

La scène se passe le 6 juin 2011 à Washington. Au terme d’une rencontre portant notamment sur le conflit entre Israël et la Palestine. Ceux qui sont alors ministres des affaires étrangères se présentent devant les journalistes … et là petite bafouille d’Hillary Clinton … c’est savoureux et ça détend pour finir sa journée …

Le Président, euh non le Premier ministre, euh… Excusez-moi! Il a été tout sauf la première de ces fonctions ! ” s’est-elle rattrapée dans un grand sourire.

Thank you so much” (merci beaucoup), lui a alors glissé son collègue, à ses côtés face aux journalistes au département d’Etat.

Je ne l’ai pas été non plus, ça nous fait quelque chose de plus en commun! “, a conclu la secrétaire d’Etat, qui fut candidate à l’investiture démocrate à l’élection présidentielle américaine de 2008

3 ans et demi plus tard cette malencontreuse erreur diplomatique prend toute sa saveur alors qu’Alain Juppé s’est lancé dans sa dernière bataille, celle de l’élection présidentielle de 2017 et qu’Hillay Clinton s’apprête elle aussi à se jeter à nouveau et pour la dernière fois dans le grand bain présidentiel avec en perspective la bataille pour la Maison Blanche de 2016… En fait les démocrates savent qu’elle seule pourra éviter la conquête de la présidence par les républicains. Lors de ces “mid-terms” Barack Obama s’est montré très discret limitant ses apparitions à quelques réunions publiques ou dîners pour lever des fonds. Même si les indicateurs économiques sont plutôt favorables, les Américains restent en effet très inquiets pour l’avenir et en font payer le prix au Président et a sa désormais ex majorité sénatoriale.

Les candidats démocrates se sont d’ailleurs arrachés le soutien de l’ancienne ministre des Affaires étrangères qui reste très populaire… pendant des semaines a multiplié les déplacements dans les Etats clés, comme le Colorado, la Caroline du Nord, le Maryland ou encore l’Iowa et s’est contentée de sourire quand on la présentait comme “la prochaine présidente des Etats-Unis” … Hillary aura 69 ans en 2016 et Juppé 72 ans en 2017 … c’est dans les vieux pots …


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *