L’ère du vide est arrivée

Share

L’ère du vide c’est une sorte de mythe pour tous les étudiants en sciences politiques des années 1990. Un mythe parce que tout le monde en parle, beaucoup le cite mais personne ne l’a jamais réellement lu… C’est un ouvrage de Gilles Lipovetsky qui selon  Sabine van Wesemael ” signale la disparition des grands buts et grandes entreprises pour lesquels la vie mérite d’être sacrifiée. L’espérance révolutionnaire a disparu, la contre-culture s’épuise et rares sont les causes encore capables de galvaniser les énergies. L’ère révolutionnaire est close. Seule demeure la quête de l’ego et de son intérêt propre, l’extase de la libération personnelle, l’obsession du corps et du sexe. Mais plus les mœurs se libéralisent, plus le sentiment de vide gagne.

Un message de mort
Un message de mort

L’ère du vide c’est pour résumer grossièrement la divine condamnation à une société ressemblant de plus en plus à Secret Story !

L’ère du vide, c’est Maxwell Marion Morton, jeune homme de 16 ans habitant la Pennsylvanie, aux Etats-Unis qui a publié il y a quelques jours sur Snapchat une selfie prise avec un autre jeune homme de son âge, Ryan Mangan. Jusque là rien de bien dramatique… sauf que sur cette selfie, Ryan est installé dans un fauteuil, les yeux dans le vague et une balle dans la tête… La mère de Ryan a retrouvé son fils mort dans leur maison. La position du corps correspond à celle prise en photo par Maxwell qui a reconnu avoir abattu son camarade, après une descente de police  à son domicile où a été retrouvé une arme correspondant à la blessure mortelle…

Bref c’est glauque et tellement hype. Ils snapent leur réveil sur la couette, leur café brulant, leurs moments de sexe, leur solitude terrifiante alors pourquoi pas désormais leurs meurtres … presque en live ….

L’ère du vide, c’est aussi Cella plus connue sur twitter que dans les salles de cours comme étant @Cellla  la première personne qui se fait virer avant même d’avoir commencé à travailler! …

la presque serveuse de pizza
la presque serveuse de pizza

Croyez le ou non mais Cella est une sorte de pauvre fille qui se fait engager dans une pizza sauf qu’elle a vraiment pas envie de servir des pizzas toute la sainte journée … et pourtant il faut manger … Comme Cella appartient à la catégorie et la génération des gens incapables de fermer leur gueule elle décide de twitter un jour avant de rejoindre son nouvel emploi  : «Ew… je commence ce putain de job de merde demain», ajoutant une série de pouces tournés vers le bas… Naturellement, quelques heures plus tard elle reçoit sur twitter la réponse suivante depuis le compte personnel de son “futur” employeur “Non, tu ne commences pas ce putain de job aujourd’hui! Je viens de te virer! Bonne chance dans ta vie sans travail ni argent  “@Cellla_ And….no you don’t start that FA job today! I just fired you! Good luck with your no money, no job life! — Robert waple (@Robertwaple) 7 Février 2015

Sur le moment, je me suis dis qu’en France, pour se débarrasser du parasite professionnel en question un patron aurait du patienter des années … aux Etats-Unis tout le monde est content … le patron évite une princesse et la princesse est devenue une star sur twitter où tout un chacun la félicite pour sa nouvelle renommée mondiale … l’ère du vide …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *