Les militants républicains et moi ! Franchissons le mur de la connerie !

Share
Les militants républicains et l'histoire
Les militants républicains et l’histoire

L’actualité est depuis pas mal de temps maintenant comme une longue, lente et inarrêtable crise de remontée gastrique … La bêtise, l’inculture et la haine se sont par exemple associées en une trilogie maléfique qui se complait sur les réseaux sociaux. Cette trilogie n’a pas d’âge en ce sens que les années qui passent, les cheveux qui blanchissent ou disparaissent ne semblent plus garantir une certaine dose de retenue, de retour sur l’expérience voire même de culture générale … Les vieux, nos vieux, sont aussi cons que des adolescents prépubères sur les réseaux sociaux où certains d’entre eux passent le plus clair de leur temps… Bref la connerie n’a pas d’âge pas plus qu’elle n’a de pays !

Prenez les Etats-Unis, Hillary Clinton vient d’annoncer sa candidature au travers d’une bonne vidéo de propagande politique sur You Tube. Votre serviteur, toujours à l’affut de campagnes électorales l’a partagée sur Google Plus (oui oui il y a des choses qui se passent sur le réseau social de Google)… Un partage avec pour seul commentaire “ready for a fight ! #hillaryforamerica”  que n’avais je pas fait … Le premier commentaire d’outre Atlantique jugeait que  mon propos  était clairement celui d’un “sauvage barbare” … Il m’avait probablement identifié comme un “européen” dont les américains pensent descendre comme nous mêmes descendons du singe… Puis vient Scremph Jenkins… Un bon vieux républicain qui pense que le réchauffement climatique est une vaste fumisterie tout comme la retransmission des premiers pas de l’homme sur la lune … action qui s’est en fait déroulée dans un studio de télévision … Le brave homme explique également sur son profil qu’en gros si votre fille se fait violée c’est simplement parce qu’elle s’habille comme une pute … bref le type même de personne qu’on aimerait voir nettoyer plus souvent l’arme qu’il détient constitutionnellement … hélas Scremph Jenkins existe bien, il est républicain et s’adresse à moi comme si j’étais porte parole de la campagne de Mme Clinton (ce que mon banquier m’a confirmé ne pas être le cas) “Please convince me how she is qualified and I will be a Hillary Republican” … J’essaye d’expliquer au brave homme que je suis européen et qu’a priori je ne suis pas directement concerné par son vote en 2016 d’autant plus que les européens ont souvent un peu de mal à comprendre comment on peut ne serait ce qu’envisager de voter républicain …. illico je reçois la réponse suivante : +Itsgoodtobeback sounds like you dont want my vote.” … bref me voici désormais candidat à l’élection présidentielle américaine et disons le honnêtement j’ai perdu mon premier électeur avant même de savoir que j’étais en course …

La sécurité sociale vue par les républicains
La sécurité sociale vue par les républicains

C’est alors qu’intervient dans la conversation dadinggo qui lui m’a tout simplement fait hurler de rire :  “well of course the euro point of view is “sooooo far away from US” hence the reason we wrote the deceleration of independence! to escape collectivist views like yours! or i’m sorry the “euro point of view“” Pour résumer le brave garçon nous explique que l’origine de la guerre d’indépendance c’est justement de fuir la politique collectiviste de la puissance coloniale … à savoir la Grande Bretagne. C’est ce qui différencie l’Europe (démocrate) de la Vraie Amérique (républicaine)… On pourrait en rire si ce n’était la démonstration effarante de l’échec dramatique du système éducatif américain incapable de transmettre les bases des bases des bases de l’histoire de la glorieuse nation à celles et ceux qui chantent son hymne chaque matin et boivent des bières sur le pas de la porte juste en dessous des quatre bannières étoilées accrochées à chaque maison en hurlant “America, America” entre deux rôts très virilement républicains.

Pour mémoire ce que le brave homme appelle “collectivisme” est en fait le principe de domination coloniale qui fait que toutes les richesses des terres colonisées doivent bénéficier principalement à la puissance coloniale. Le collectivisme lui est le système par lequel  ce sont les citoyens qui organisent la société et l’économie en rejetant la propriété privée des moyens de production et donc en socialisant (collectivisant) ces même moyens de production (usines, etc) ainsi que les services (eaux, électricité, banques, poste, écoles, hôpitaux, etc). Cette théorie est inventée par Louis Blanc et explicitée dans son ouvrage “Organisation du travail” publié en 1839 soit 56 ans après la fin de la guerre d’indépendance américaine … Sérieusement je pense que l’arrière arrière arrière arrière grand père de la reine Élisabeth II, à savoir le roi George III aurait été étonné d’être en gros désigné comme un dangereux socialiste … lui qui s’est acharné pendant tout son règne à renforcer le parti conservateur britannique …

J’aime le militantisme sur les réseaux sociaux, j’aime cet affrontement permanent d’idées et de convictions au service d’un idéal politique … comme le chantait Queen “That’s America” … Je déconne bien sur parce que l’Amérique d’aujourd’hui, à mes yeux, c’est celle de celui qui se présente comme le Pastor Charles Smith  qui écrit “The last thing we need is a shrill unchristian lesbian in power. The Lord will finally destroy this nation if she’s elected” … que l’on traduira par “La dernière chose dont nous ayons besoin est d’une lesbienne anti chrétienne au pouvoir. Le Seigneur finira par détruire cette nation si elle est élue” et contrairement à ce que vous pourriez croire, ce n’est pas du second degré !

Il en va ainsi aux États-Unis et à ce qui fut le Parti républicain d’Abraham Lincoln.

La France aussi aura son parti républicain. Nicolas Sarkozy le construit sur les restes ombragés de ce qui fut un jour le parti du général de Gaulle. La France aussi a ses débiles et autres pasteurs vengeurs qui font campagne distillant leurs mensonges, leur inculture et leur haine et qui finissent peu à peu par me fâcher avec la République

CCmlhH5WgAAAF8t

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *