un petit morceau de chocolat, la tourmente et l’humanité

Share
Francine Christophe - HUMAN
Francine Christophe – HUMAN

Cette question taraude beaucoup de jeunes gens sur les bancs de l’école : A quoi peut donc servir l’Histoire ? Pourquoi l’étudier ? Comment cela va t’il me servir dans vie future, pour trouver un travail, un amour, pour construire une famille ou en d’autres termes à faire ma vie ?

Les professeurs, las des sempiternelles remises en cause de leur passion, répondent alors rapidement sans trop prêter attention : l’histoire est notée, elle est au bac, c’est un passage obligé …

A mes yeux, l’Histoire, passionnant agglomérat d’histoires individuelles et collectives est juste ce qui sépare l’homme de l’individu, le citoyen de “l’autre”. L’histoire nourrit notre âme et notre cerveau, elle fonde notre caractère de membre d’une communauté nationale en nous donnant un passé commun. Elle nous empêche de dire plus tard des stupidités sans nom, nous enseignant par exemple ce que le mot “race” a eut de destructeur pour l’humanité et pourquoi il fut banni de notre vocabulaire. Bref l’apprentissage de l’histoire est la pierre angulaire qui quelques années plus tard nous indiquera notre place dans la société quelque part entre le beauf pathétique et le penseur influant…

L’histoire c’est d’abord retracer la vie des êtres humains au travers des éléments dont nous disposons. Etudier l’Histoire c’est d’abord écouter vos parents ou vos grands parents raconter leurs souvenirs, leur passage dans le grand tourbillon de l’humanité, un dimanche midi à l’heure du café, c’est chercher les racines et les souvenirs.

A ce titre, au XXIème siècle, un homme aura offert à l’Histoire une oeuvre majestueuse et extraordinaire, dont le titre seul est porteur d’espoirs : HUMAN. C’est homme, c’est Yann Arthus-Bertrand. Il construit au travers de témoignages vrais, sincères emplis d’amour comme de haine, un portrait de l’humanité telle quelle est, universelle, majestueuse, émouvante et tellement fragile.

Au coeur de ces témoignages, je vous invite à rencontrer Francine Christophe et son histoire de petit morceau de chocolat qui traverse le temps, les horreurs, l’inhumanité, tel un petit fil d’universalisme au coeurs des heures les plus sombre de notre … Histoire commune.

1 thought on “un petit morceau de chocolat, la tourmente et l’humanité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *