1er tour des élections régionales : pourquoi je vote Blanc

Share

«J’ai vécu les années 30 dans le désespoir de la décadence française, avec le sentiment que la France s’enfonçait dans le néant. La catastrophe de la guerre, on aurait dû la pressentir. Au fond la France n’existait plus. Elle n’existait que par la haine des français les uns contre les autres. » Raymond Aron

Le-multiplex-politique-du-27-septembre-avec-Hidalgo-Bartolone-Marine-Le-Pen-Bertrand-Fillon-et-PecresseA quelques heures du 1er tour des élections régionales de cette année 2015, on ne peut réfléchir à son vote sans se sentir projeter d’une manière ou d’une autre en cette époque mortifère où la haine remplaçait les espoirs et les projets.

Presque un siècle plus tard, la France est à nouveau plongée dans le désespoir de l’immobilisme politique, de l’injustice sociale et de la crise économique. Elle est confrontée au terrorisme, à l’incivilité, aux mensonges et trahisons de ses élites et peu à peu, elle sombre doucement mais immanquablement vers l’extrême droite.

L’enjeu du scrutin :

Aucun analyste (sérieux) n’est dupe. Ces élections régionales ne répondront qu’à une seule et unique question : Marine Le Pen, qui sera, sauf circonstances exceptionnelles, présente au 2nd tour de l’élection présidentielle, pourra t’elle l’emporter en 2017 ?

Si le FN approche voir dépasse les 30 % au 1er tour des élections régionales, qu’il parvient à conquérir 2 grandes régions au 2nd tour en obtenant un nombre national significativement plus élevés de suffrages entre les deux tours,  alors cela voudra dire que Marine Le Pen peut l’emporter en 2017 (j’ai écris “peut” et non pas “va”)

Ile de France : pourquoi voter blanc au premier tour ?

Contrairement aux autres élections à deux tours, l’accès au 2nd tour est aux élections régionales assez facile. Il suffit d’obtenir 10 % des suffrages exprimés. Cela explique pourquoi, dans toutes les régions il y aura au 2nd tour des triangulaires.

Traditionnellement, le premier tour sert à sélectionner le candidat ou la liste qu’on souhaite voir gagner … or en tout état de cause, même si j’ai plus d’affection pour Claude Bartolone que pour Valérie Pécresse, je ne peux pas vous dire que mon coeur est plein d’un enthousiasme militant pour la victoire de la gauche même expurgée de ses fantasmes Verts, rouges et altermondialistes…

En d’autres termes, la gauche au Gouvernement, la gauche à la Mairie de Paris m’a trop déçu pour espérer obtenir ma voix au premier tour. La droite elle, qui n’a rien appris de sa déshérence sarkozienne ne mérite même pas un regard de ma part aussi longtemps qu’elle n’aura pas expurger de ses rangs les éléments réactionnaires les plus puants et bruyants…

Bref il me reste le fascisme ou le vote blanc … il ne me reste donc que le vote blanc.

En attendant le dimanche d’après, jouons donc à ce jeu de dupes en glissant une enveloppe vide de tout espoir pour la République.

4 thoughts on “1er tour des élections régionales : pourquoi je vote Blanc

  1. « Bref il me reste le fascisme ou le vote blanc…. » Dit-il ! Il fut un temps ou il restait le fascisme ou le centre MoDem, mais ça c’était avant que les bipartistes s’organisent pour supprimer les « démocrates du centre ». Il parait que l’on récolte toujours ce que l’on sème mois j’aurais préféré que l’on s’aime d’avantage (Aimer : terme honni en politique se haïr c’est plus marchand, la preuve le F-Haine n’en finit plus de grimper) … En attendant je n’ai plus de choix réel pour aller voter 🙁

      1. @itsgoodtobeback ok je peux comprendre 😉 Entre différents maux toujours choisir le moindre ou assumer les conséquences

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *