Elections régionales : Hollande pourrait-il en être le vrai vainqueur ? (1ère partie)

Share
Marine Le Pen aux portes du pouvoir
Marine Le Pen aux portes du pouvoir

Au moment où ces mots s’alignent sur mon écran, les larmes ne sont pas toutes séchées. Qu’elles soient de peine, de joies ou de crocodile, peu importe. Dimanche soir, les militants, sympathisants, spécialistes, politologues, élus ou responsables de parti ont découvert ébahis que la France se tournait vers l’extrême droite…

Ça leur semblait incroyable, impossible … ce n’est pas comme si certains, comme votre serviteur, ne s’étaient cassés la voix et les doigts à le dire, l’écrire, le HURLER depuis des mois maintenant : oui le FN est le premier parti de France. Le dire n’est pas s’en satisfaire, c’est juste faire un constat politique objectif et froid.

Le FN premier parti de France :

Avec 27,73 % des suffrages exprimés, le FN arrive en tête du 1er tour des élections régionales de 2015. Il a obtenu 6 018 775 voix devant les listes de droite et du centre qui obtiennent 26,85 % soit 5 827 449 voix. Les listes soutenues par le parti socialiste pour leur part sont en troisième position avec 23,41 % et 5 081 785 suffrages.

Ce résultat national est naturellement un énorme succès pour le FN mais insuffisant pour permettre à Marine le Pen d’envisager une victoire aux élections présidentielles de 2017. Je l’écrivais le 5 décembre dernier : « Aucun analyste (sérieux) n’est dupe. Ces élections régionales ne répondront qu’à une seule et unique question : Marine Le Pen, qui sera, sauf circonstances exceptionnelles, présente au 2nd tour de l’élection présidentielle, pourra t’elle l’emporter en 2017 ? 

Si le FN approche voir dépasse les 30 % au 1er tour des élections régionales, qu’il parvient à conquérir 2 grandes régions au 2nd tour en obtenant un nombre national significativement plus élevés de suffrages entre les deux tours,  alors cela voudra dire que Marine Le Pen peut l’emporter en 2017 (j’ai écrit « peut » et non pas « va »)»

A 27 / 28 %, la marge entre les deux tours reste trop élevée. Pour autant, force est de constater que le FN s’en approche de plus en plus.

Pour ce qui est du critère du nombre de région gagnées, la carte de 2015 parle d’elle-même :

fn t1On constate que le FN arrive en tête dans 6 régions contre 4 à la droite et 2 à la gauche. Plus encore le FN arrive en 2ème position dans deux autres régions et troisième dans les trois de la zone Atlantique ainsi qu’en Ile de France. Malgré le retrait de la gauche dans 2 régions, il est fort probable que le FN parvienne au second tour à s’imposer dans 3 régions : Nord Pas de Calais Picardie, Alsace-Champagne Ardennes-Lorraine et Provence Alpes Côte d’Azur.

Marine Le Pen aura ainsi réussi son pari électoral régional et ce d’autant plus que c’est dans le cadre de duels droite-FN qu’elle s’imposera dans deux régions. Si elle y parvient, ce sera un message fort en vue des élections présidentielles de 2017. Un message tendant à démontrer que le FN est désormais capable de l’emporter en duel dans des régions qui rassemblent un peu moins de 20 % du corps électoral national.

Le point essentiel dans ces deux régions sera de calculer le report des voix vers les listes FN et la manière dont ces dernières progressent entre les deux tours ce qui nous permettra d’affiner les calculs des rapports en vue du second tour des élections présidentielles.

Au delà de la victoire du Front national, ces élections régionales pourraient en fait être le point d’orgue de la stratégie présidentielle en vue de 2017, une stratégie qui anéantirait Nicolas Sarkozy et affaiblirait suffisamment la droite pour permettre à François Hollande d’arriver en 2nde position lors du 1er tour de 2017 et de rassembler les français contre Marine Le Pen … à suivre 2ème partie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *