Ni 1789 ni 1790, juste le 14 juillet !

Share

16583_LA-FETE-NATIONALEChaque année on y a droit à cette vieille légende selon laquelle le 14 juillet serait la célébration de la prise de la Bastille intervenue le 14 juillet 1789 … D’autres âmes moins révolutionnaires font démonstration de leur savoir historique en expliquant que notre fête nationale ne vise pas la prise de la Bastille, symbole de la Révolution sanglante mais la fête de la Fédération célébrée un an plus tard, le 14 juillet 1790 qui symboliserait l’Unité nationale et la paix.

Les deux écoles se trompent, au moins partiellement. Elles oublient que c’est en 1880 qu’est fixée la date de la fête nationale. 1880, une année où la France est en plein régime parlementaire où s’affrontent monarchistes, républicains et bonapartistes. Des gens qui ne sont d’accords sur rien et certainement pas sur la Révolution, ses bienfaits et ses méfaits. Disons que les débats sur la Révolution à l’époque du début de la IIIème République sont d’une intensité égale à ceux sur la colonisation de nos jours.

Prise de la Bastille 1789
Prise de la Bastille 1789

En d’autres termes, les parlementaires de 1880 commencent par écarter toutes les propositions les plus minoritaires comme le 15 juillet correspondant à la saint Henri (date défendue par les Orléanistes), le 21 janvier pour la mort de Louis XVI, le 5 mai pour l’ouverture des États généraux en 1789, le 20 juin pour le Serment du Jeu de paume ou encore le 15 août pour la Saint Napoléon (fête nationale de 1806 à 1848 et de 1852 à 1870). Finalement, les deux dates les plus citées par les parlementaires sont le 14 juillet 1789 et le 14 juillet 1790. Pour autant aucune des deux proposition n’obtient la majorité des soutiens et les députés ne parviennent pas à se mettre d’accord sur l’année du 14 juillet à célébrer….

La fête de la Fédération - 1790
La fête de la Fédération – 1790

Finalement ce les deux années ensemble qui seront retenues par la loi du 20 mai 1880 et c’est Christian Amalvi qui l’explique parfaitement dans Les lieux de mémoire (article « Le 14-Juillet ») : ” la fête nationale que l’on célèbre en 1880 ne commémore pas seulement le 14 juillet 1789 ; c’est une date bicéphale qui renvoie simultanément à la prise de la Bastille et à la fête de la Fédération : le second événement permet de conjurer, par son aspect national et œcuménique, le caractère violent et sanglant du premier, et de rassurer à bon compte les modérés. Cependant, pour les vrais républicains, c’est d’abord et avant tout au 14 juillet 1789, en dépit des excès sanglants commis par le peuple ce jour-là, que la fête nationale rend hommage ».La loi de 1880 vise le “14 juillet” sans fixer de date il y en a donc autant pour les révolutionnaires de 1789 qui affrontent le symbole du pouvoir que pour les modérés de 1790 qui fêtent l’unité nationale. “

1 thought on “Ni 1789 ni 1790, juste le 14 juillet !

  1. ” Bonne Fête ” à nos cousins Français !!! Je suis content d’avoir lu toutes ces informations, ces dates réelles de la prise de la Bastille en 1789 (1790)…Je vais me coucher plus intelligent ce soir ! 😉 Merci beaucoup pour cette page d’histoire ettttt…..” Bonne Fête ” encore !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *