Entre le burkini et la zone naturiste, votre coeur balance

Share

Ils ont le cœur vaillant. Celui de combattants de l’insoumission. Décidément rien ne va plus dans cette France que certains rêvent figée dans les fantasmes de De Gaulle, pas ceux de Charles mais plutôt d’Yvonne, celle dont Bertrand Meyer-Stabley, disait qu’elle « incarne la tradition, le respect des valeurs morales et le sens du devoir ». 

Quelques décennies après le décès de “Tante Yvonne” dont on ne retient que le refus obtus et définitif de recevoir des personnes divorcées à l’Elysée mais dont on n’oublie qu’elle fut un ardent soutien à la loi Neuwirth autorisant la contraception orale, la France est prise entre deux feux, deux discussions enflammées (et pourtant vaines et sans grand intérêt) où personne n’envisage, ne serait ce qu’un instant d’éviter les contradictions morales ou intellectuelles.

Burkini : objet du scandale, symbole selon certains d'une femme enchainée
Burkini : objet du scandale, symbole selon certains d’une femme enchainée

L’Été ardent fut dominé par le Burkini, ce surplus de vêtements de plage, alors que l’automne naissant laissa place à la question de la zone naturiste en plein Paris … diantre ! pour un pays confronté à une vague d’attentats d’une intensité jamais vue, où la croissance est aux abonnés absents depuis 20 ans, où le chômage frôle les records européens, où la corruption politique et financière est un art et où l’extrême droite est devenu le premier parti en voix et pourcentages; il n’y avait probablement aucun sujet à traiter avec plus de diligence …

Mais qu’importe, la gauche ne s’intéresse plus qu’à son nombril sans réaliser qu’elle accélère simplement le rythme de son avancée vers un gouffre électoral qu’elle mérite et où elle pourra s’écharper à l’abri de nos yeux et surtout de nos oreilles fatiguées de ses débats idéologiques qui, à force de l’empêcher d’agir, donnent la nausée au plus progressiste des socialistes.

Heureusement il y a des femmes libres qui savent s'habiller sans obéir aux diktats masculins
Heureusement il y a des femmes libres qui savent s’habiller sans obéir aux diktats masculins

Qu’importe aussi pour la droite, empêtrée dans ses divisions et qui s’abandonne avec délectation à la compétition du plus con et du plus haineux. Je regarde Nicolas Sarkozy, j’écoute ses soutiens et je me dis que décidément, l’extrême droite haineuse et stupide c’est plus eux que Marine Le Pen et son quarteron de vieilles bourriques OAS sur le déclin.

Ainsi donc, ce sont à peu de chose, les mêmes qui à l’été veulent interdire aux femmes, au mépris de la loi, mais au nom de la liberté, de se couvrir le corps et la tête sur les plages … mais qui l’automne venu, veulent interdire aux femmes comme aux hommes,  de se balader cul nu, une fois par mois dans un coin d’un bois parisien qui leur serait attribué. Cette interdiction là se fonderait cette fois ci, non plus sur la liberté mais sur la morale publique, cette morale qu’ils détestent tant quand elle prend une forme non chrétienne … Bref on n’en est plus à une contradiction …

Chers amis, vos contradictions me fatiguent et m’épuisent d’autant plus que je les comprends et que j’aimerais tant que vous puissiez les assumer. J’aimerais que vous soyez capable de dire ouvertement que vous ne vous êtes jamais soucier des droits des femmes. Ce qui vous porte c’est de maintenir au sein de ce pays l’ordre social et moral dans lequel vous vous reconnaissez. Une femme doit ainsi être habillée mais pas trop. Une femme nue dans une forêt, c’est indécent, une femme en burkini sur une plage c’est scandaleux, mais une femme en mini jupe, la moitié de sa poitrine à l’air … c’est une femme libre qui ne répond à aucun diktat …

Situation moralement acceptable
Situation moralement acceptable

Personnellement, en bon centriste libéral c’est à dire un social traître selon mes amis de gauche et un vendu à l’islamisation bobo pour mes anciens amis de droite je m’en tiendrai à une ligne directrice sur toutes ces questions “essentielles” : toutes les libertés sont bonnes à prendre et à donner aussi longtemps qu’elles ne viennent pas limiter les droits des autres citoyens.

Que des femmes se couvrent le corps et la tête à la plage, est ce que cela limite votre liberté de montrer vos seins tombants à qui veut les voir où à vous balader sur la plage affichant fièrement un énorme bide engraissé au BBK et arrosé à la bière depuis 50 ans ? NON

situation scandaleuse ...
situation scandaleuse …

Qu’une fois par mois, des hommes et des femmes puissent faire dans une partie d’un bois parisien ce que vous nous infligez chaque été sur les plages du Cap d’Agde est ce que cela m’oblige à retirer mon short quand je vais faire un pic nic aux Buttes-Chaumont ? …. NON

Alors franchement, si chacun arrêtait de s’occuper des fesses de son voisin et de vouloir imposer son mode de vie au reste de la planète, ne pourriez vous pas envisager de vivre sereinement et de vous occuper des vrais problèmes, ceux qui nous impactent tous et qui pourrissent notre vie comme la pollution, le chômage, les inégalités sociales, le terrorisme ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *