US 2016 – élections primaires tous les résultats des républicains

Share

Maj 06/05/2016 : Trump seul au monde

Donald Trump
Donald Trump

Pour être candidat en novembre, Trump doit atteindre la majorité absolue des délégués républicains en jeu (1 237 sur 2 472)…. Sauf que désormais il est seul en lice. Tous les candidats se sont retirés, faute d’espoir d’emporter sur le fil la primaire lors de la convention.

C’est ainsi, on n’échappera pas à Trump… désormais seul en lice côté républicain pour la présidentielle de novembre. Et pourtant, l’annonce de sa candidature « avait provoqué l’hilarité » rappelle Philippe Marcacci dans les colonnes de L’Est Républicain. Dans Le Journal de la Haute-Marne, Christophe Bonnefoy, lui, reconnaît simplement un « sourire » de départ mais nombreux sont les journaux à rappeler le peu de sérieux accordé à cette candidature du milliardaire new-yorkais.

Le nom de Trump n’incite plus à la désinvolture. « Donald Trump ne fait plus rire personne » assure Pascal Coquis dans Les Dernières Nouvelles d’Alsace. « Il a démoli un à un tous ses adversaires et fait exploser le Parti républicain » rappelle le quotidien alsacien… Tant et si bien qu’à ses yeux, « Donald Trump s’avance vers l’affrontement final avec d’authentiques chances de succès ». Et Jean-Louis Hervois dans La Charente Libre ne dit pas autre chose. « Hillary Clinton lui est promise comme adversaire » rappelle-t-il. Et lui de s’interroger : « comment la femme d’un ex-président, prototype même du personnel politique américain des 30 dernières années, pourrait porter la rénovation d’un système politique que l’émergence de Trump condamne ? Le face-à-face paraît plus indécis qu’on ne pouvait l’imaginer ».

Jugées négligeables il y a quelques mois, les chances de l’emporter de Donald Trump ne sont plus écartées.

Capture

Capture

 rep